Aperçu agricole

drapeau Belgique Belgique : Consommation et distribution

Consommation | Distribution

Consommation

Le comportement de consommation
Les consommateurs belges sont influencés par les prix mais aussi par la qualité, la commodité, la sécurité, la durabilité et la diversité des produits. Ils sont également de plus en plus soucieux d'améliorer leur qualité de vie en mangeant sainement. Ainsi, le marché des aliments jugés sains et bénéfiques pour la santé, ainsi que celui des produits biologiques, sont en pleine expansion, tendance qui s'est accentuée pendant la pandémie de COVID-19. Les ventes d’aliments biologiques représentaient 3,4% des ventes alimentaires totales en 2019, soit plus du double de leur part de marché en 2011 (Biowallonie, 2020).
Les consommateurs belges sont également de plus en plus conscients de l’empreinte environnementale des produits alimentaires, ils s’intéressent à l’origine des produits et tendent à privilégier les produits locaux. Les récents scandales sanitaires ont aussi rendu les consommateurs plus suspicieux et exigeants en matière de transparence de la chaine alimentaire.
Les produits pratiques (préparés, surgelés etc.) ou vendus en ligne sont de plus en plus populaires du fait du mode de vie urbain trépidant d’un nombre croissant de consommateurs.
Le consommateur belge est curieux de découvrir de nouveaux aliments. En raison de sa forte tradition gastronomique et de sa diversité culturelle, les grandes entreprises utilisent fréquemment la Belgique comme marché d'essai pour les produits alimentaires.
Le profil du consommateur et son pouvoir d'achat
La Belgique est très sensible aux prix et au rapport qualité/prix. Les consommateurs belges bénéficient d’un pouvoir d’achat élevé (56.348,5 dollars PPA en 2019 selon la Banque mondiale), supérieur de 17 points à la moyenne européenne (Statbel). Néanmoins, le pouvoir d'achat a tendance à baisser chaque année avec un taux d'inflation qui tourne autour de 2%. Les familles belges dépensent en moyenne 5.744 EUR par an en produits alimentaires et boissons non alcoolisées, ce qui représente 16% de leurs dépenses totales (Statbel, 2018). Bruxelles attire une population riche dans la mesure où les sièges de sociétés et d'organisations internationales continuent à avoir leurs bureaux dans la capitale et que les expatriés bénéficient d'une offre financière séduisante. De plus, étant donné qu'il n'y a pas d'impôt sur la fortune, le pays a attiré de nombreux étrangers riches qui vivent à Bruxelles et dans sa banlieue.
Les associations de consommateur
Test-achats
European Consumer Center Belgium
Vlaanderen

Retour vers le haut

Distribution

Grossistes
Parmi les acteurs importants du secteur, on peut noter ISPC, A. De Witte, Franky Fresh Food, Vanco, Restofrais, Lambrechts et Delfood. Prohoreca référence les entreprises présentes sur le secteur alimentaire. Il existe également des grossistes spécialisés sur un type de produits, comme Vajra, ainsi que nombre d'acteurs plus locaux comme Serboc ou les Etablissements Denis.

Belgafood, le groupe professionnel regroupant les entreprises spécialisées dans l'importation de produits alimentaires de pays tiers, peut vous aider à trouver des agents et/ou des représentants appropriés, ainsi que des importateurs et des distributeurs belges.

Voici une liste des grossistes s’approvisionnant au Marché Matinal de Bruxelles.

Marchés de gros
Près de 3.000 entreprises travaillent dans le secteur de la vente en gros de produits alimentaires en Belgique. Elles réalisent chaque année un chiffre d'affaires de l'ordre de 40 milliards d'euros. Plus des deux tiers de l'activité du secteur du commerce de gros de produits alimentaires sont situés en Flandre, un cinquième en Wallonie et le reste dans la région bruxelloise. La quasi totalité des entreprises de ce secteur comptent moins de 50 employés. Le Marché Matinal de Bruxelles est réputé au-delà des frontières belges.
Grande distribution
Les supermarchés et les hypermarchés représentent environ 80% des ventes au détail de produits alimentaires en Belgique. Le chiffre d'affaires du secteur de la vente alimentaire de détail s'élève à plus de 30 milliards USD. En 2019, les ventes du secteur alimentaire, boissons et tabac ont augmenté en moyenne de 0,3% par rapport à 2018 (en valeur) tandis que le volume s’est réduit de 1% (SPF Economie). Le chiffre d'affaire des superettes et supermarchés a augmenté de 1,5 % en 2019 (SPF Economie). En 2020, la crise liée à la pandémie de COVID-19 a profité aux supermarchés et magasins de proximité, qui ont enregistré de fortes ventes.  
Le marché est dominé par les grands supermarchés (surface supérieure à 1500 m²) et les supermarchés de taille moyenne (entre 500 m² et 1500 m²), avec une part de marché d'environ 50% et 30% respectivement. En 2021, la Belgique devrait compter le nombre record de 4.000 supermarchés (Gondola).

Le secteur est très concentré ; huit groupes internationaux dominent le marché belge de la vente au détail. L’entreprise belge Colruyt Group détient 31,7% des parts de marché, l’entreprise néerlandaise Alhold Delhaize 24,5%, l’entreprise française Carrefour 18,2% et les entreprises allemandes Aldi et Lidl respectivement 13% et 10%. La vente de produits alimentaires est majoritaire dans le chiffre d'affaires de ces entreprises.

Commerces traditionnels
Les points de vente traditionnels représentent moins de 5% des ventes au détail de produits alimentaires et sont particulièrement menacés par la croissance de la grande distribution. Il s'agit principalement de commerces spécialisés, tels que les boulangeries, boucheries, fromagers etc. ainsi que les marchés de plein air ou couverts. Les commerces d'alimentation générale sont en revanche en croissance, de même que les magasins de nuit (« night shops » notamment à Bruxelles). En 2019, les ventes du secteur du commerce de détail alimentaire en magasin spécialisé ont baissé de 0,6 %.
Restauration
Avec 125 repas consommés hors domicile par habitant, le marché belge de la restauration s'établit à près de 1,3 milliard de prestations pour un chiffre d'affaires d'environ 8 milliards d'euros. En 2020 du fait de la crise liée au coronavirus, les restaurateurs ont vu leur chiffre d’affaires diminué de 80% et plus de 90% pour les traiteurs événementiels (Horeca Bruxelles). Le marché devrait retrouver une dynamique plus positive à l'avenir avec la reprise et le développement de chaines étrangères à forte notoriété.
Avec 80% du chiffre d’affaires, la restauration commerciale reste le pilier du marché belge, mais elle n'a que faiblement progressé ces dernières années. La restauration traditionnelle a particulièrement souffert, notamment sur l'activité du soir dans un contexte où le consommateur contrôle plus étroitement ses dépenses. Cette situation est également liée à une concurrence accrue d'autres formules de restauration plus en phase avec les attentes des consommateurs : les cafés-restaurants qui bénéficient d'un positionnement alliant prestations simples mais de qualité dans un cadre chaleureux, les restaurants à thème qui attirent une population cosmopolite et surtout la restauration rapide (sandwicheries et friteries notamment) avec une offre simple et fonctionnelle mais de plus en plus diversifiée et à des prix attractifs.
L'essentiel du marché reste aux mains des indépendants et les chaînes éprouvent encore des difficultés à s'émanciper. La restauration collective représente un tiers des repas consommés et est en décroissance ces dernières années (Businescoot).

Pour plus de renseignements veuillez consulter les sites de la Fédération Horeca Wallonie, de la Fédération Horeca Bruxelles et de la Fédération Belge des Distributeurs en Boissons.
Les organismes de la distribution
FBF, Fédération belge de la franchise.
Le distributeur alimentaire Belge COLRUYT, spécialiste de la distribution alimentaire.
Comeos
Fédération Belge des Distributeurs en Boissons
Fédération de l'industrie alimentaire belge
Quelques fédérations professionnelles
Boerenbond Belge
FEDAGRIM
FEVIA
Vignerons de Wallonie
Vinum & Spiritus
Quelques groupements de producteurs
FEVA, Fédération belge de l'industrie alimentaire.
Barry-Callebaut, Leader mondial de l'industrie du chocolat.
Vandemoortele, Leader dans le secteur de l'huile.
Groupe Südzucker AG, Producteur de sucre.
Quelques salons professionnels
ANIDO
ARTBRUSSELS
BIBAC EXPO
Broodway
Ciney Bullets and Antiques Fair
Plus de salons ...
Places de marchés en ligne
 
  • Les places de marchés B2B
La Belgique étant une grande nation commerçante et un lieu d'échange important, le marché B2B y est fortement développé, notamment en ce qui concerne les produits alimentaires.
Voici un lien vers une plateforme B2B ainsi qu'un annuaire d'acteurs belges du secteur de l'import-export (en anglais).
  • Les places de marchés B2C
Les techniques de vente directe, où le marketing et les ventes se font par téléphone, par la poste ou par email, sont de plus en plus fréquentes. Cette hausse est surtout due au développement du direct mail qui est de plus en plus utilisé alors que d'autres techniques connaissent un léger ralentissement. Néanmoins, la vente directe de produits alimentaires reste encore sous-développée comparé à des pays proches comme la France et l'Allemagne.
Voici quelques enseignes de la vente à distance de produits alimentaires et agroalimentaires :
Caddyhome Delhaize (Caddyhome)
Solucious
Collectandgo

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Novembre 2022