Aperçu agricole

drapeau Belgique Belgique : Introduction

Troisième économie la plus ouverte d’Europe après le Luxembourg et l'Irlande, la Belgique est un point d'entrée pour les exportateurs agricoles en raison de son industrie florissante de transformation des aliments. La Belgique détient plus de 2% des parts du marché européen de l’agroalimentaire (Commission Européenne, 2020).

Le chiffre d'affaires du secteur agroalimentaire belge était estimé à près de 54,9 milliards EUR en 2019, ce qui le place au premier rang des secteurs industriels (Fevia). Cependant, la crise du coronavirus a entrainé une perte de chiffre d'affaire de 1,7% en 2020 (Fevia). La Belgique est le deuxième pays européen avec la plus importante production alimentaire par habitant. L'industrie agroalimentaire contribue à 15% de la valeur ajoutée du secteur industriel (Fevia, 2018). En 2019, l’industrie alimentaire était toujours de loin le plus grand employeur industriel de Belgique: 94.631 personnes travaillent dans l'industrie alimentaire, le plus souvent dans des petites et moyennes entreprises qui représentent la majeure partie du secteur (environ 4.200 entreprises en tout) (Fevia). Le secteur agricole belge, qui suit une tendance baissière, représente à peine plus de 0,6% du PIB du pays et emploie 0,9% de la population active (Banque mondiale, 2019). De 1980 à 2016, le secteur a perdu 62% du nombre de travailleurs occupés aux activités agricoles (Statbel, 2020). L’agriculture représente 5,3% des exportations belges, auxquelles s'ajoutent les 6,1% d'exportations de produits alimentaires, de boissons et de tabac (Statbel, 2020). L'agriculture au sens strict exporte six fois plus que sa part dans le PIB et, si l’on y ajoute l’industrie alimentaire, cette proportion atteint un facteur douze. Les principales productions du pays sont les viandes, les produits laitiers ainsi que le chocolat, le sucre et les boissons.

En 2013, la politique agricole commune (PAC) de l'Europe a été révisée de façon à la rendre plus équitable dans l’utilisation des moyens financiers disponibles, plus « verte » et plus efficace, tout en renforçant l’orientation de l’agriculture européenne vers le marché. Elle vise à promouvoir une agriculture plus écologique, une orientation déjà appliquée par les autorités belges. L’agriculture biologique est en plein essor, surtout en Wallonie où elle occupe 11,5% des terres cultivées. Au niveau national, les superficies cultivées bio représentent 6,9% de la superficie agricole utilisée (Statbel, 2020).

Le commerce extérieur constitue l’un des débouchés majeurs du secteur alimentaire belge. En effet, 50% de la production est destinée à des marchés étrangers. De même, plus de 50% des produits alimentaires disponibles en Belgique sont importés. Les exportations de produits alimentaires constituent un dixième des exportations totales de la Belgique (Fevia, 2019). Le pays importe beaucoup de produits intermédiaires, qui sont ensuite transformés et distribués dans le pays et aux autres pays de l'UE à l'aide du réseau de distribution considérable dont dispose la Belgique et grâce à la qualité de ses infrastructures. Le pays fait figure de centre logistique de l'Europe de part sa situation centrale entre deux géants économiques que sont la France et l'Allemagne.

Le marché de consommation belge est caractérisé par des industries de transformation et de détail concurrentielles, ouvertes aux marques étrangères et au sourçage international. Le consommateur belge moyen est raffiné, et apprécie les produits uniques, novateurs et de qualité supérieure. La santé et le bien-être sont de plus des critères de choix dans l’alimentation d’une population vieillissante.

Le Maroc représente 0,1% des importations et exportations alimentaires belges (FMI).

Le Maroc et la Belgique ont une longue tradition de partenariat commercial. Près de 500.000 Marocains vivent actuellement en Belgique, une diaspora active qui contribue à favoriser les bonnes relations entre les deux pays. Les échanges commerciaux avec le Maroc sont constitués principalement d'exportations marocaines de produits agricoles ou de la mer. La Belgique est le 15ème partenaire commercial du Maroc, recevant 2% des exportations marocaines et contribuant à hauteur de 1,9% des importations du pays. En 2013, le Maroc était le 45ème client de la Belgique et son 44ème fournisseur. 

Belgique ©
 

Caractéristiques du marché local

Population (millions) PIB (milliards USD) PIB/Hab. (milliers USD) Importations de produits alimentaires (millions USD) Part du Maroc dans les importations de produits alimentaires Exportations de produits alimentaires (millions USD) Part du Maroc dans les exportations de produits alimentaires
11,6 619,31 52 27.093 61*
0,2%**
35.214 47*
0,1%***

*millions USD
**en % des importations totales de produits alimentaires
***en % des exportations totales de produits alimentaires

Source : FMI - World Economic Outlook Database

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Décembre 2022