Aperçu agricole

drapeau Italie Italie : Introduction

L’Italie figure au troisième rang des plus grands producteurs agricoles de l’UE (Isat, 2020), au huitième rang mondial des pays importateurs et au dixième rang mondial des pays exportateurs de produits agroalimentaires et de la mer. Le pays détient 16,8% des parts du marché agricole européen (Isat, 2019). L'industrie alimentaire représente le deuxième secteur économique du pays après les constructions mécaniques. Elle a généré un chiffre d'affaires de 169,5 milliards d'USD en 2020, au 3ème rang européen (USDA, GAIN Report). Près de 385.000 personnes travaillent dans le secteur agroalimentaire, réparties dans 6.800 petites et grandes entreprises et plus de 4 millions dans le secteur agricole. Les dix premières entreprises du secteur agroalimentaire réalisent 40% des ventes nationales (Istat, 2019).

valeur ajoutée de l'agriculture 31,3 milliards EUR en 2020, au 1er rang devant la France et l'Espagne (Isat).

L'agriculture italienne est très développée, et majoritairement composée d’exploitations familiales. Elle contribue à hauteur de 1,9% du PIB, emploie 4% de la population active (Banque mondiale, 2019), et a généré une production de 57,3 milliards EUR et une valeur ajoutée de 31,6 milliards EUR en 2019 (Istat). La structure du marché est très variée et il existe une grande diversité de produits agricoles de qualité. La superficie agricole nationale (SAT) est estimée à 17,8 millions d'hectares, dont 12,1 de surface agricole utilisée (Istat). En 2013, la politique agricole commune (PAC) de l'Europe a été révisée de façon à la rendre plus équitable dans l’utilisation des moyens financiers disponibles, plus « verte » et plus efficace, tout en renforçant l’orientation de l’agriculture européenne vers le marché

Le commerce extérieur constitue l’un des débouchés majeurs du secteur alimentaire italien et l’un des principaux moteurs de sa croissance. L’industrie agroalimentaire dépend presque exclusivement des importations de produits bruts. Les principaux partenaires et fournisseurs commerciaux de l’Italie pour les produits agroalimentaires sont des membres de l’UE (Allemagne et France et Espagne en tête en tête). Les exportations italiennes s'appuient sur la réputation de qualité des produits italiens.

Les Italiens dépensent une part importante de leurs revenus (plus de 20%) dans le secteur de l’alimentation, des boissons et du tabac, mais en période de crise ils sont très attentifs aux prix. La tendance à la diminution de la taille des familles, à un âge plus tardif du mariage et à une plus grande proportion de femmes actives stimule la demande de plats cuisinés. Mais les consommateurs italiens préfèrent les produits frais aux produits surgelés ou en conserve, et restent hostiles aux OGM. Ils attachent également de l’importance à la présentation tout en demeurant exigeants sur le contenu.

Le Maroc représente 0,5% des importations agroalimentaires de l’Italie et 0,2% des exportations (FMI).

Les relations commerciales entre le Maroc et l'Italie sont très inégales, les importations marocaines étant beaucoup plus importantes que les exportations. L’Italie fournit 5% des importations marocaines en 2013. En 2013, l'Italie était le 38ème client des exportations marocaines.

Italie ©
 

Caractéristiques du marché local

Population (millions) PIB (milliards USD) PIB/Hab. (milliers USD) Importations de produits alimentaires (millions USD) Part du Maroc dans les importations de produits alimentaires Exportations de produits alimentaires (millions USD) Part du Maroc dans les exportations de produits alimentaires
59,6 2,00 34 30.592 153*
0,5%**
42.344 71*
0,2%***

*millions USD
**en % des importations totales de produits alimentaires
***en % des exportations totales de produits alimentaires

Source : FMI - World Economic Outlook Database

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022