Aperçu agricole

drapeau Jordanie Jordanie : Introduction

L'agriculture nationale jordanienne est extrêmement modeste sur le plan mondial. En effet, elle est limitée en raison des contraintes naturelles pesant sur le pays, la majorité du territoire étant désertique (les terres cultivables ne représentent que 6% de la superficie du pays) et la Jordanie faisant partie des dix pays les plus pauvres en ressources hydriques. De même, le poids économique du secteur agroalimentaire jordanien est minime. L’instabilité régionale pèse sur les exportations du pays.

L'agriculture, qui absorbe une grande partie des rares réserves en eau du pays, représente 4,9% du PIB jordanien et emploie 2% de la population active (Banque mondiale, 2019). C’est l’un des secteurs les plus compétitifs du pays, et la part du secteur dans le PIB du pays a doublé en cinq ans. La Jordanie est autosuffisante pour de nombreux produits agricoles dont certains légumes, les tomates, la viande de chèvre, les olives et l’huile d’olive, les œufs et le lait frais (Jordan Investment Commission, 2019). Cependant, la situation globale du secteur s’est détériorée du fait de l’impact des conflits régionaux et des pertes subies par les agriculteurs qui sont par ailleurs très endettés.

Le commerce est très important pour le pays qui dépend des importations pour des denrées vitales comme le blé, les produits laitiers, le sucre, la viande rouge, le riz, les légumes et les oléagineux. Environ 98% des biens consommables sont importés. L’urbanisation croissante et la croissance démographique (alimentée par l’immigration) pèsent sur la demande de produits agroalimentaires. Les exportations agricoles représentent 18% des exportations totales du pays, en deuxième position après le secteur des produits chimiques. Les pays du Golfe importent plus de 80% des fruits et légumes exportés par la Jordanie (Jordan Investment Commission, 2017).

La Jordanie est un marché émergent en ce qui concerne les produits alimentaires à valeur ajoutée, mais le pays cherche à développer ses capacités en matière de transformation d'aliments. Le gouvernement a par exemple créé la Zone Économique Spéciale d'Aqaba afin de faire du pays un hub de la réexportation vers les autres pays de la région. Le secteur agricole jordanien est cependant limité par des problèmes de gestion de la planification de la production et de l’utilisation de l’eau, et pâtit de la sécheresse et de la dégradation de la productivité des surfaces fourragères.
Le prix demeure le facteur le plus important dans les choix de consommation, la population bénéficiant d’un pouvoir d’achat limité. Le marché agroalimentaire jordanien est relativement ouvert.

Le Maroc représente 0,4% des importations agroalimentaires de la Jordanie et 0,3% des exportations (FMI).

Le Maroc est un partenaire commercial peu important pour la Jordanie, classé 40ème parmi ses partenaires (l'UE-27 étant considérée comme un seul bloc). De même, la Jordanie est classée 46ème parmi les partenaires commerciaux du Maroc, assurant 0,1% des échanges. La Jordanie importe surtout des préparations à base de sardines, des fromages fondus et préparation alimentaires venant du Maroc, elle y exporte des dattes et des tomates.

Les flux commerciaux entre les deux pays, bien qu’en augmentation, restent insignifiants.Le Maroc est le 23ème client des exportations de Jordanie (0,2%) et le 33ème fournisseur (0,6% des importations). Le Maroc dégage un excédent commercial avec la Jordanie. Au point de vue agricole et alimentaire, les deux pays présentent des profils assez proches : le Maroc importe massivement des céréales et oléagineux alors qu'il est plutôt exportateur de fruits et légumes frais. Cependant, en vue d'augmenter leurs échanges, les deux pays ont signé plusieurs accords bilatéraux et un accord quadripartite avec la Tunisie et l’Egypte.

Jordanie ©
 

Caractéristiques du marché local

Population (millions) PIB (milliards USD) PIB/Hab. (milliers USD) Importations de produits alimentaires (millions USD) Part du Maroc dans les importations de produits alimentaires Exportations de produits alimentaires (millions USD) Part du Maroc dans les exportations de produits alimentaires
10,2 50,20 4.793 2.580 11*
0,4%**
933 3*
0,3%***

*millions USD
**en % des importations totales de produits alimentaires
***en % des exportations totales de produits alimentaires

Source : FMI - World Economic Outlook Database

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022