Aperçu agricole

drapeau Liban Liban : Consommation et distribution

Consommation | Distribution

Consommation

Le comportement de consommation
Les consommateurs libanais sont très sensibles au prix d'un produit. De plus, les Libanais sont une population plutôt ouverte, polyglotte et ayant voyagé dans différents pays, ils sont donc attentifs à la qualité des produits. S'ils privilégiaient autrefois les produits européens et américains, depuis quelques années des sociétés asiatiques ont réussi à gagner des parts de marché considérables dans ce pays dans le domaine alimentaire. De même, le taux de change élevé de l'euro oblige les importateurs à s'approvisionner auprès de nouveaux marchés. Les Libanais consomment des produits alimentaires variés, des aliments basiques aux produits de luxe les plus fins. Ils sont le peuple du Moyen-Orient qui se rend le plus au restaurant. Ils sont devenus très attentifs à la composition des produits et à leurs apports nutritionnels privilégiant une alimentation saine. Cependant, dans la situation actuelle, le facteur prix est le plus déterminant. Depuis la grave crise économique et financière que traverse le pays, aggravée par le conflit syrien et en 2020 par la pandémie de COVID-19, le pouvoir d'achat des consommateurs s'est effondré. Les prix alimentaires ont augmenté de 440%. La pauvreté extrême est passée de 8% en 2019 à 23% en 2020, et plus de la moitié de la population vit dans la pauvreté (FAO).
Le profil du consommateur et son pouvoir d'achat
Le Liban compte environ 6,1 millions d'habitants (dont 1,2 millions de réfugiés) majoritairement jeunes. L’âge médian des consommateurs est de 33,7 ans (CIA World Factbook) et le PIB/ hab. s'élève à 7.583 USD (Banque mondiale, 2019). Les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées représentaient 20% du budget mensuel d'achat des ménages avant la grave crise économique actuelle, aggravée par la pandémie de COVID-19. Du fait de l'inflation galopante, la part des dépenses consacrées à l'alimentation a nettement augmenté. Il existe de grandes disparités de consommation entre Beyrouth et le reste du pays plus traditionnel. Les Libanais aiment consommer des produits nationaux mais ils sont aussi très ouverts aux produits alimentaires étrangers. Les produits français et italiens jouissent dans le pays d'une très bonne image de qualité.
Les associations de consommateur
Direction pour la Protection des Consommateurs (en anglais)
Consumers Lebanon

Retour vers le haut

Distribution

Grossistes
Le Liban pratique beaucoup le commerce triangulaire dans lequel les grossistes libanais achètent des produits aux producteurs d'un pays tiers pour les revendre dans un autre pays de la région. Khalil Fattal et Fils (en anglais) est une entreprise de vente de gros importante, couvrant un large spectre de produits dont les produits alimentaires et les boissons. Le site Gulfbusiness fournit un annuaire des grossistes alimentaires libanais.
Marchés de gros
Le circuit de vente indirect qui fait appel aux grossistes concerne 25% des produits alimentaires distribués au Liban. Il existe quatre marchés de gros alimentaires situés à Beyrouth, Tripoli, Sidon et Kab Elias (Bekkaa). Ils sont assez mal organisés et il peut y avoir de grandes variations de prix sur un même produit sur ces différents marchés. Pour remédier à ce problème, la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture Fédérale a mis en place un système d'information sur le marché local (MIS).
Grande distribution
La grande distribution est un secteur concurrentiel au Liban, qui génère un chiffre d’affaires d’environs 4 milliards USD par an. La part de marché des supermarchés dans la distribution de produits alimentaires au Liban est d’environ un tiers. Le pays compte environ 200 supermarchés. Certaines sont des enseignes locales mais la majorité sont des enseignes étrangères. En 2020, le secteur a été touché par les mesures mises en place dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de COVID-19, bien que moins durement que d'autres acteurs. Le chiffre d'affaire des supermarchés a diminué de plus de 50%.

Parmi les acteurs principaux on peut citer Spinney’s, Carrefour, Monoprix, Metro, Bou Khalil, Fahed, Le Charcutier Aoun, etc.
Commerces traditionnels
Le Liban est marqué par le maintien d'un fort commerce traditionnel. Environ 40% de la distribution de produits alimentaires du pays se fait à travers ces 300 moyennes surfaces et milliers d'épiceries de quartier. Elles sont de plus en plus concurrencées par la grande distribution. Il existe aussi tout un réseau d'épiceries fines concentrées surtout à Beyrouth et proposant une vaste gamme de produits. En 2020, le secteur a été durement touché par les mesures mises en place dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de COVID-19. Plus de 8.000 des 23.000 épiceries qui opéraient en 2019 ont fermé.
Restauration
Le secteur de la restauration est relativement important au Liban, mais son développement est freiné par l’instabilité politique de la région. Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration contribue à hauteur de 3,1% du PIB du pays (Invest in Lebanon, 2019). La capitale Beyrouth comptait près de 1.000 restaurants et bars en 2019. A côté des restaurants traditionnels libanais, on retrouve de nombreuses franchises alimentaires comme Pain d'Or, Casper & Gambini, Crepeaway (en anglais)...Il existe un Syndicat des Restaurateurs et Propriétaires de Cafés très influent. En raison de la forte instabilité politique du pays, ce secteur connaît de très importantes fluctuations en fonction des années. Du fait de la grave crise économique et financière que traverse le pays, aggravée par le conflit syrien, le confinement mis en place pour lutter contre l'épidémie de COVID-19, et l'explosion qui a eu lieu dans le port de Beyrouth, le secteur de la restauration est exsangue. En 2019, 20% des établissement de la capitale ont fermé.
Les organismes de la distribution
Chambre de commerce franco-arabe, Association des commerçants libanais
Syndicats des Distributeurs de Produits Alimentaires du Liban, Site donnant des informations sur le marché des produits agroalimentaires au Liban.
Association des Commerçants de Beyrouth, Site proposant divers services aux personnes et sociétés souhaitant faire du commerce au Liban.
Quelques fédérations professionnelles
AFDC
SIFCPDL
SLA
SLFI
Quelques groupements de producteurs
Chambre de commerce franco-libanaise
SLFI, Site des producteurs de produits alimentaires libanais.
Quelques salons professionnels
Beirut International Wine & Drinks Fair
Horeca 2014
International Trade Show for the Food Industry
International Trade Show for the Hospitality & Foodservice Industry
SMES 2014 - Security Middle East Show
Plus de salons ...
Places de marchés en ligne
 
  • Les places de marchés B2B
Ce genre de marché n'est pas encore très développé même s'il est en croissance. Il n'existe pas de portail proprement libanais de B2B dans le domaine des produits alimentaires. Il est cependant possible de recourir à Agrelma Middle East pour ce qui concerne les fruits, légumes, vins, liqueurs, huiles, olives, fromages, viandes, céréales, pêches, fleurs et plantes, The Good Food Network pour les produits tels que le caviar, le chocolat, les huiles, le foie gras, etc. Le site généraliste Trade Key Lebanon est un portail B2B dans de nombreux domaines dont, les fruits et jus de fruits, l'huile d'olive, le chocolat, les céréales, les eaux minérales...
  • Les places de marchés B2C
Le e-commerce n'est pas encore très développé au Liban pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il n'existe pas encore dans le pays de réglementation adaptée au e-commerce. Ensuite, le coût des télécommunications demeure élevé. Enfin, culturellement, les Libanais se méfient des achats en ligne.
Le projet de partenariat entre le Liban et l'Union Européenne L'e-commerce au Liban essaie de pallier cette carence. Il existe depuis 2000, un portail libanais de ventes de produits locaux et du Moyen-Orient : Buy Lebanese. Ce site est spécialisé dans les produits haut de gamme (gourmet) et propose du pain, des pâtisseries, des noix et fruits secs, etc. En 2020, les mesures de restrictions mises en place dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de COVID-19 ont stimulé les ventes en ligne.

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Décembre 2022