drapeau Bahreïn Bahreïn : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie de Bahreïn est étroitement liée à la fluctuation des prix mondiaux du pétrole brut comme le reste de la région. Cependant, son impact est beaucoup plus limité par rapport aux autres pays du Golfe en raison de la nature relativement diversifiée de l'économie bahreïnite. Ainsi, l'économie a légèrement progressé de 2% en 2019 malgré une contraction importante de l'industrie pétrolière. En raison de la pandémie de COVID-19, il a chuté à -5,1 % en 2020 mais est revenu à 2,4 % en 2021. La croissance du PIB devrait se renforcer à +3,1 % en 2022 et 2023, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémique ( FMI, octobre 2021).

La poursuite des réformes budgétaires et l'accent mis sur des subventions mieux ciblées dans le cadre du programme d'équilibre budgétaire (FBP) ont contribué à réduire le déficit budgétaire à 8,04 % en 2019 (FMI). Néanmoins, les estimations préliminaires de Bahreïn du déficit budgétaire total pour 2020 ont atteint 1,624 milliard BHD (4,31 milliards USD), soit une augmentation de 817 millions BHD (2,17 milliards USD) par rapport au budget approuvé pour 2020 (Finance Ministry, 2021). L'important plan de crise lié à la pandémie de 11,3 milliards USD introduit en mars 2020 et un plan de relance supplémentaire de 1,3 milliard USD en juin 2021 pour soutenir les secteurs les plus durement touchés par le COVID-19 ont encore limité l'espace budgétaire du pays et ont déjà aggravé faible dynamique de croissance. Des conditions plus favorables sur le marché pétrolier devraient réduire le déficit budgétaire à 8,4 % du PIB en 2021 (Banque mondiale, 2021). En 2020, une série de réformes ont été mises en place pour équilibrer le budget d'ici 2022, mais la dette publique a atteint 102,1 % du PIB en 2019, 129,7 % en 2020 et 123,4 % en 2021. Elle devrait atteindre 125,6 % et 128,7 % en 2022. et 2023 respectivement (FMI, 2021), avec des besoins de financement bruts importants. D'autre part, l'engagement de Bahreïn de monétiser les réserves d'hydrocarbures nouvellement découvertes pouvant atteindre 80 milliards de barils et environ 20 billions de pieds cubes de gaz naturel étanche au cours des cinq prochaines années améliorera ses perspectives. Le solde primaire non pétrolier devrait continuer à s'améliorer grâce à la hausse des recettes non pétrolières qui devrait atteindre 6,7 % du PIB non pétrolier en 2020 (Word Bank). L'inflation est restée faible en 2020 (-2,3 %) et 2021 (1 %), malgré l'introduction de la TVA en janvier 2019, mais devrait encore augmenter en 2022 et 2023, pour atteindre 2,7 % respectivement (World Economic Outlook FMI, octobre 2021) .

Bahreïn a donné des détails sur un nouveau plan de croissance économique et d'équilibre budgétaire en octobre 2021 qui repousse l'objectif de déficit zéro de deux ans à 2024 à partir de 2022 et augmente la taxe sur la valeur ajoutée de 5% à 10% (Reuters, 2021).

Les pays du golfe Persique, parmi les plus riches du monde au tournant du siècle, ont perdu du terrain avec la baisse du prix du pétrole. Bahreïn, le Koweït, Oman et l'Arabie saoudite quittent tous le top 20 mondial alors que le niveau de vie stagne ou diminue. Le taux de chômage des nationaux était estimé à 4,9% en 2020 et 3,9% en 2021. Il devrait se maintenir à 3,8% en 2022 et 2023 malgré l'impact économique négatif de la pandémie de COVID-19, selon les dernières Perspectives de l'économie mondiale du FMI ( octobre 2021).

 
Indicateurs de croissance 20202021 (e)2022 (e)2023 (e)2024 (e)
PIB (milliards USD) 34,7238,8743,5445,0346,74
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) -4,92,23,43,03,0
PIB par habitant (USD) 23e26282929
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 129,7128,5119,5121,7124,3
Taux d'inflation (%) -2,3-0,63,53,41,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -3,252,603,732,231,36
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -9,36,78,65,02,9

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20152016201720182019
Dinar de Bahreïn (BHD) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 0,040,040,040,040,04

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Bahreïn a une main-d'œuvre de plus de 1,01 million d'habitants sur 1,7 million d'habitants. La contribution de l'agriculture à l'économie de Bahreïn est négligeable en raison de la rareté des terres fertiles, des faibles précipitations et de la petite taille du pays. En 2021, sa part dans le PIB était de 0,3 % - l'une des plus faibles au monde - et employait 1 % de la population active (Banque mondiale, 2022). La culture du palmier dattier et l'industrie perlière représentaient une part considérable de l'économie avant le développement de l'industrie pétrolière.

En 2021, l'emploi dans l'industrie représentait 35 % de la population active, un taux stable depuis 2010. Sa part dans l'économie locale est plus faible, à 40,3 %, en 2021 (Banque mondiale, 2022), et s'articule autour de l'aluminium, pétrochimie et agroalimentaire. L'abri en aluminium d'Alba est l'un des plus grands au monde, produisant plus de 2 % de la production mondiale et 15 % du PIB de Bahreïn (NBK Bahreïn).

Le secteur des services employait 64 % de la population active, un taux en baisse depuis le début des années 2000, et représentait 56,6 % de l'économie en 2021 (Banque mondiale, 2022). Le secteur financier de Bahreïn joue un rôle prééminent parmi les pays du Golfe et contribue de manière significative à l'économie locale. Les autres grands secteurs de services comprennent les télécommunications et les transports. Le tourisme est un autre secteur important de l'économie et le pays attire près de 10 fois sa population résidente au cours d'une année donnée. Au total, 3,2 millions de visiteurs sont arrivés à Bahreïn au premier trimestre de 2019 selon l'Autorité du tourisme et des expositions de Bahreïn, la plupart d'entre eux provenant des États arabes du golfe Persique.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 0,9 35,3 63,8
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,3 40,5 59,2
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 0,2 -0,9 -5,1

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs socio-économiques 2022 (e)2023 (e)2024 (e)
Taux de chômage (%) 5,54,44,0

Source : FMI - World Economic Outlook Database - Dernières données disponibles

 

Retour vers le haut

La population active en chiffres

201820192020
Population active 927.124981.6611.010.054

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 74,07%74,63%75,09%
Taux d'activité des hommes 88,41%88,45%88,48%
Taux d'activité des femmes 46,02%46,56%47,03%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
69,9/100
Rang mondial :
40
Rang régional :
4

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.75/10
Rang mondial :
41/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2021-2025

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
7/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
168/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Gulf Daily News
Agence d'information du Bahreïn
Portail d'informations du Bahreïn
Les ressources utiles
Ministère des Finances et de l'Economie nationale
Autorité nationale pétrolière et gazière
Banque Centrale du Bahreïn
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022