drapeau Bénin Bénin : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

Les solides fondamentaux macroéconomiques du Bénin ont permis au pays d'atteindre l'un des taux de croissance les plus élevés parmi les pays en développement en 2020 (3,8%), malgré la pandémie de Covid-19. La croissance économique s'est redressée en 2021, atteignant un taux estimé à 5,5 %, dopée par les investissements publics et la normalisation du trafic de marchandises au port de Cotonou (FMI). Selon les estimations du FMI, la croissance du PIB devrait encore s'accélérer à 6,5% en 2022 et 2023. Les prévisions officielles béninoises fixent la croissance économique à 7% en 2022 et 7,8% en 2023. La croissance de la production de café et de noix de cajou, ainsi qu'un regain de dynamisme des principaux partenaires commerciaux étrangers stimuleront également la croissance économique (The Economist Intelligence Unit).

En 2021, l'économie béninoise s'est remise du ralentissement induit par la crise du coronavirus, grâce à la réponse rapide du gouvernement, à une forte poussée des investissements publics et à la mise en place d'une ceinture sanitaire autour des villes les plus exposées à la pandémie (FMI). Pour lutter contre la crise du coronavirus, le gouvernement béninois a mis en place un plan de relance estimé à 74 milliards de FCFA (1% du PIB du pays), destiné aux ménages les plus vulnérables et aux entreprises opérant dans les secteurs les plus touchés (tourisme, transports, etc.). Le pays a également bénéficié d'un financement d'urgence (178 millions de USD) et d'une allocation générale de DTS (168 millions de USD) du FMI. La baisse des revenus et l'augmentation des dépenses ont entraîné un élargissement du déficit public à 6,5% du PIB en 2021 (ministère béninois de l'Économie et des Finances). Les efforts de consolidation budgétaire devraient réduire le déficit (dons inclus) à 4,5 % du PIB en 2022 et 3,5 % du PIB en 2023 (ministère béninois de l'Économie et des Finances). La dette publique a atteint environ 52,3 % du PIB en 2021 et devrait diminuer à 48,9 % du PIB en 2022 et 46,3 % du PIB en 2023 (FMI). L'inflation globale est restée modérée (3 % en 2020 et 2021) mais les prix des denrées alimentaires ont fortement augmenté, reflétant à la fois des facteurs mondiaux et des événements météorologiques nationaux (FMI). Le taux d'inflation devrait baisser à 2 % en 2022 et 2023 (FMI). Les autorités béninoises ont demandé un nouveau programme appuyé par le FMI pour faciliter la mise en œuvre du plan national de développement. Parmi les priorités du budget 2022 figurent la promotion des secteurs à fort potentiel tels que l'agriculture, le tourisme et l'économie numérique ; le développement des principales infrastructures de transport, d'énergie et d'assainissement ; la réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité sociale ; et l'assainissement budgétaire. Les autorités ont également revu leur stratégie de vaccination, puisque moins de 4 % de la population était complètement vaccinée fin 2021.

Malgré de nombreux efforts pour le réduire, le taux de pauvreté s'élève à 45,9% selon les données de la Banque mondiale. En 2020, le taux de chômage dans le pays était estimé à 2,5% (estimation OIT). Cependant, le taux de sous-emploi s'élevait à plus de 70% et le taux d'emploi informel à plus de 90% (Banque mondiale).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 14,3915,67e18,0719,9221,84
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 6,93,8e5,56,56,5
PIB par habitant (USD) 1.2181.2911.4471.5511.655
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 41,246,152,348,946,3
Taux d'inflation (%) -0,93,0e3,02,02,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,58-0,62-0,72-0,85-0,97
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,0-3,9e-4,0-4,3-4,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Franc CFA BCEAO (XOF) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 60,4660,0659,1861,0460,61

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

L'économie béninoise est fortement dépendante de l'agriculture. Ce secteur représente 27,1 % du PIB du Bénin et emploie environ 38 % de la main-d'œuvre (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays a une terre fertile et un tiers du territoire béninois est propice à l'agriculture (Banque mondiale). Environ la moitié de la population dépend de l'agriculture de subsistance pour sa survie, tandis que le coton est la principale culture et le principal produit d'exportation. La filière coton contribue à 40% du PIB. Les autres cultures comprennent les noix de cajou, le maïs, le manioc, les ignames, les haricots, l'huile de palme et les arachides.

Le secteur industriel contribue à 16,3% du PIB et emploie environ 18% de la population active. Le textile, l'agroalimentaire, les matériaux de construction et le ciment sont les principaux sous-secteurs.

Les services (dominés par le commerce et les transports) représentent près de 48 % du PIB du Bénin et près de 43 % de l'emploi total.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 38,3 18,3 43,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 27,1 16,3 47,9
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 1,8 5,2 4,9

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 4.679.1514.826.1254.925.314

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 71,68%71,67%71,66%
Taux d'activité des hommes 73,44%73,32%73,17%
Taux d'activité des femmes 69,95%70,05%70,15%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
59,6/100
Rang mondial :
100
Rang régional :
10

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
2/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
114/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
La Nouvelle Tribune
La Nation
L’Evenement Précis
Matin Libre
Fraternité
Agence Bénin Presse
24 Heures au Bénin
Banouto
Les ressources utiles
Liste des Ministères du Bénin
Banque Centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022