drapeau Chine Chine : Investir

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport mondial sur l'investissement 2023 publié par la CNUCED, les entrées d'IDE en Chine ont augmenté de 4,5 % en 2022 par rapport à l'année précédente, totalisant 189,1 milliards de dollars (au-dessus du niveau d'avant la COVID-19), ce qui fait du pays le deuxième plus grand pays hôte au monde. L'augmentation était concentrée dans les industries manufacturières et de haute technologie (principalement l'électronique et les équipements de communication) et provenait principalement des entreprises multinationales européennes. Les ventes de fusions-acquisitions transfrontalières ont triplé pour atteindre 15 milliards de dollars. Les plus grosses transactions ont été l'acquisition de 4 milliards de dollars par BMW (Allemagne) d'une participation supplémentaire de 25 % dans BMW Brilliance Automotive, un fabricant et grossiste basé à Pékin, et la fusion de 3,4 milliards de dollars de COVA Acquisition (États-Unis) et d'ECARX Holdings, un fabricant de semi-conducteurs et d'électronique basé à Shanghai. La même année, le stock total d'IDE s'élevait à 3,82 billions de dollars, soit environ 21,1 % du PIB du pays. La Chine est également le troisième plus grand investisseur mondial, avec un stock d'IDE sortant estimé à 2,93 billions de dollars fin 2022. Hong Kong, les îles Vierges, le Japon, Singapour et les États-Unis figurent parmi les principaux investisseurs (données de l'Administration du commerce des États-Unis). Les investissements sont principalement orientés vers la fabrication, l'immobilier, la location d'entreprises et de services, et les services informatiques. Les données de l'Institut Peterson pour l'économie internationale et provenant de l'Administration d'État chinoise des changes (SAFE) montrent que les entrées d'IDE ont atteint des creux pluriannuels en 2023, totalisant seulement 15 milliards de dollars. Parmi les raisons de la baisse figuraient l'escalade des tensions géopolitiques, car la "guerre des puces" avec les États-Unis inquiète les investisseurs étrangers, en particulier les entreprises américaines basées en Chine, ce qui entraîne une hésitation à investir dans les entreprises locales. De plus, la fermeture de sociétés de vérification diligente, essentielles pour que les investisseurs étrangers prennent des décisions éclairées concernant les entreprises chinoises, couplée à une nouvelle loi sur la sécurité nationale visant les flux transfrontaliers de données, a découragé d'importants investissements. Au cours des dernières années, la Chine a apporté des améliorations dans une large gamme de sous-composantes allant des procédures de création d'entreprise aux mesures visant à améliorer l'accès à l'électricité et à obtenir des permis de construction. Le pays a démontré des programmes de réforme visant à améliorer l'environnement réglementaire des affaires. Les réformes se concentrent principalement sur l'augmentation de l'efficacité des processus commerciaux, tels que les baisses d'impôts, le commerce avec des réductions tarifaires, et la réduction des obstacles aux investisseurs étrangers. Afin d'attirer davantage d'investissements étrangers, le pays a introduit des mécanismes visant à améliorer la réalisation des principaux projets d'investissement étranger, à réduire les tarifs d'importation, à simplifier le dédouanement et à établir un système de dépôt en ligne pour réglementer les IDE. Avec une richesse d'employés et de partenaires potentiels désireux d'apprendre et d'évoluer, le pays est une base de production à bas coût, ce qui en fait un marché attrayant pour les investisseurs. Néanmoins, certains facteurs peuvent entraver les investissements, tels que le manque de transparence de la Chine, l'incertitude juridique, le faible niveau de protection des droits de propriété intellectuelle, la corruption ou les mesures protectionnistes qui favorisent les entreprises locales. Le mécanisme révisé de contrôle des investissements en vertu des Mesures sur les examens de sécurité des investissements étrangers est entré en vigueur le 18 janvier 2021, sans période de commentaire public ni consultation préalable avec la communauté des affaires. Les investisseurs étrangers ont exprimé leur mécontentement à l'égard des nouvelles règles de contrôle des investissements en Chine, citant leur ampleur, le manque de seuil d'investissement déclenchant un examen, et l'inclusion d'investissements "greenfield", une divergence par rapport aux pratiques dans la plupart des autres pays. De plus, les préoccupations des investisseurs étrangers ont augmenté en raison de nouvelles orientations sur la Neutralisation de l'Application Extraterritoriale de Mesures Législatives Étrangères Non Justifiées, une mesure similaire aux "statuts de blocage" dans d'autres marchés, exacerbant les inquiétudes concernant les complexités juridiques de la conformité avec les réglementations du pays hôte et celles de la Chine. Les investisseurs étrangers ont déploré que la législation liée à la sécurité nationale compromette de plus en plus l'accès au marché en Chine. Enfin, le pays se classe 12e parmi les 132 économies dans l'Indice mondial de l'innovation 2023 et 154e sur 177 dans l'Indice de la liberté économique 2023.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Chine East Asia & Pacific Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 10,0 5,9 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 4,0 5,2 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 5,0 6,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 149.342180.957189.132
Stocks d'IDE (millions USD) 1.918.828,03.633.317,0-6.914.968,8
Nombre d'investissements greenfield* 413,0482,0357,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 33.63731.71617.966

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et taxe à la consommation
Alors que le taux standard est de 13%, il varie en fonction du statut du contribuable, du type de produit et de service et du type de secteur.
Impôt sur les sociétés
25%
Les retenues à la source
Les taux de retenue à la source en Chine sont de 10% pour les dividendes, intérêts et redevances versés aux sociétés non-résidentes (0% pour les sociétés résidentes). Lorsqu'il est versé aux particuliers résidents et non-résidents, le taux est de 20 %.

Une TVA de 6% s'applique aux intérêts et aux redevances (qui peut être supprimée lorsque les royalties sont payées dans le cadre d'un transfert de technologie).

Les accords bilatéraux
La Chine et le Maroc ne sont pas liés par un traité de non double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur

Les contributions totales varient d'une province à l'autre et selon les différents régimes. Le système de sécurité sociale chinois se compose de cinq régimes d'assurance obligatoires (fonds de pension, assurance médicale, assurance accidents du travail, assurance chômage et assurance maternité) et d'un fonds de logement (applicable uniquement aux employés chinois). À Pékin, la part de l'employeur dans les cotisations d'assurance sociale s'élève à environ 27,8 % à 29,5 % :

  • Pension 16%
  • Frais médicaux 10%
  • Chômage 0,8%
  • Maternité 0,8%
  • Accident du travail 0,2 % à 1,9%
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business -Chine, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
Worlwide Tax Summary sur la taxation des entreprises et des particuliers en République populaire de Chine (PwC)
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Impôt sur les revenus Taux progressif
Revenu annuel imposable (après déduction de la déduction de base standard, des déductions spécifiques, des déductions supplémentaires spécifiques et des autres déductions autorisées)
0 - 36 000 3%
36 000 - 144 000 10%
144 000 - 300 000 20%
300 000 - 420 000 25%
420 000 - 660 000 30%
660 000 - 960 000 35%
Au-dessus de 960 001 45%
Revenus de sociétés privées Taux progressif (revenu imposable = revenu total - coûts - dépenses - pertes)
0 - 30 000 5%
30 000 - 90 000 10%
90 000 - 300 000 20%
300 000 - 500 000 30%
Au dessus de 500 001 35%
Non-résident (revenu d'emploi, rémunération du travail, rémunération de l'auteur, redevances - calculé par chaque catégorie sur une base mensuelle ou par transaction) Taux progressif (3 à 45%)
0 - 3 000 3%
3 000 - 12 000 10%
12 000 - 25 000 20%
25 000 - 35 000 25%
35 000 - 55 000 30%
55 000 - 80 000 35%
Au dessus de 80 001 40%
Revenus accessoires, revenus locatifs, revenus d'intérêts, dividendes et gains en capital Taux fixe de 20%
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Chine Asie de l'est & Pacifique Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 7,0 23,4 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 138,0 195,1 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 59,2 33,8 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Tiger, Appels d'offres en Chine
Tenders Info, Appels d'offres en Chine
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise en Chine.
Les ressources utiles
Invest in China (Ministère du commerce de la République populaire de Chine)
Bureau du Conseiller Economique et Commercial de Chine au Marocita
Ambassade du Maroc en Chine
16 San Li Tun Lu, Beijing,
100 600
Téléphone : 00 861 65 32 14 89
Fax : 00 861 65 32 14 53
Contactez l'ambassade par e-mail 
Ambassade de Chine à Rabat, Maroc
16 Rue Ahmed Balafrej Souissi
Rabat Royaume Du Maroc
Téléphone : (+212) 537 754 056
Fax : (+212) 537 757 519
Contactez l'ambassade par e-mail

Portail commercial de la Chine
Portail commercial de l'Asie
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Chine East Asia & Pacific
Procédures (nombre) 4,00 7,25
Temps (jours) 8,50 29,73

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mars 2024