drapeau Colombie Colombie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Grâce à la taille de son marché, à la richesse de ses ressources naturelles (café, émeraudes, pétrole et charbon, entre autres) et à une réputation historique de débiteur exemplaire, la Colombie a connu une croissance stable et solide pendant la majeure partie des deux dernières décennies. Bien que le pays ait été touché par la chute des prix du pétrole due à la pandémie en 2020, la Colombie a pu se redresser en 2021, avec une croissance du PIB atteignant environ 7,6 % principalement en raison d'une augmentation des exportations de pétrole et d'une augmentation de la consommation des ménages - qui devrait rester un moteur de l'économie dans les années à venir, soutenu par la reprise du marché du travail et la poursuite de la mise en œuvre de programmes de soutien budgétaire ciblant les ménages à faible revenu. Selon le FMI, la croissance du PIB devrait diminuer à 3,8 % en 2022 et 3,3 % en 2023.

Le déficit du compte de la Colombie s'est creusé à 4,4% du PIB en 2021, en raison d'un déficit commercial plus élevé, aggravé par la hausse des coûts de fret et le rapatriement des revenus des investisseurs étrangers. En outre, le rebond de la consommation des ménages du pays a stimulé les importations, qui ont dépassé la hausse des exportations malgré la hausse des prix des matières premières agricoles et énergétiques, et ont contribué au déficit du compte courant. Le solde public était égal à -7,5% du PIB en 2021, et la balance budgétaire devrait rester négative dans les années à venir, à -6,2% en 2022 et -4,4% en 2023. L'inflation a légèrement augmenté en 2021, atteignant 3,2%, et elle devrait rester relativement stable à 3,5% en 2022 et 3% en 2023. Le déficit public de la Colombie reste une source d'inquiétude pour le gouvernement et pour les investisseurs. La diminution des IDE entrant en Colombie au début de la pandémie a conduit le gouvernement à se financer par des prêts de banques multilatérales, ce qui a porté la dette publique à 66,7 % du PIB en 2021. À l'avenir, la dette brute devrait légèrement augmenter pour atteindre 67,6 % en 2022 et 69,7% en 2023. Afin de faire face à la crise du COVID-19 et d'aider la population et les entreprises colombiennes, le gouvernement a mis en place un important paquet fiscal pour 2020 et 2021, afin de renforcer la capacité du système de santé à gérer la pandémie et limiter les retombées économiques et sociales de la crise. Dans l'ensemble, les mesures budgétaires prises par la Colombie pour atténuer la pandémie ont été efficaces pour stimuler l'activité économique, qui se redresse progressivement.

Un tiers de la population colombienne vit en dessous du seuil de pauvreté. Les politiques de développement des zones rurales sont une priorité pour le gouvernement colombien. Le taux de chômage, qui a augmenté en 2020 en raison du déclenchement de la pandémie, est tombé à 14,5 % en 2021, et il devrait continuer à baisser dans les années à venir. Cependant, les taux de chômage ne devraient pas revenir aux niveaux d'avant la pandémie à court terme. Il convient toutefois de noter que plus de la moitié de la population colombienne continue de travailler dans le secteur informel. Globalement, les inégalités sont fortes sur l'ensemble du territoire : la Colombie affiche un coefficient de Gini de 50,4, l'un des plus élevés d'Amérique latine. La corruption et la sécurité restent des préoccupations majeures pour les particuliers et les entreprises.

 
Indicateurs de croissance 20202021 (e)2022 (e)2023 (e)2024 (e)
PIB (milliards USD) 270,42314,41342,92361,94380,37
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) -7,010,77,62,22,8
PIB par habitant (USD) 56667
Solde des finances publiques (en % du PIB) -4,5-6,2-7,7-4,1-3,2
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 65,764,661,160,059,2
Taux d'inflation (%) 2,53,59,77,14,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -9,21-17,83-17,64-15,80-16,28
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -3,4-5,7-5,1-4,4-4,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Peso colombien (COP) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 311,41304,51314,90341,75389,06

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Les ressources naturelles sont abondantes en Colombie. Le pays possède les plus grandes réserves de charbon d'Amérique latine et possède le deuxième plus grand potentiel hydroélectrique du continent, après le Brésil. La Colombie possède également d'importantes quantités de nickel, d'or, d'argent, de platine et d'émeraudes, ainsi que d'importantes réserves de pétrole et de gaz naturel. En raison du climat et de la topographie du pays, l'agriculture est extensive et très diversifiée. Les principales cultures colombiennes sont le café, les bananes, les fleurs coupées, la canne à sucre, le bétail, le riz et le maïs. La part de l'agriculture dans le PIB n'a cessé de baisser depuis plus de 50 ans, à mesure que l'industrie et les services se sont développés, et elle représente actuellement 7,6 % du PIB. Cependant, l'agriculture reste une importante source d'emplois dans le pays, puisqu'elle emploie 15,7% de la population active. Malgré les impacts négatifs de la pandémie, l'agriculture colombienne a connu la plus forte croissance de tous les secteurs en 2020 et a continué de croître en 2021, en même temps que le secteur de l'élevage.

La Colombie est le pays le plus diversifié sur le plan industriel de la Communauté andine, avec quatre grands centres industriels : Bogota, Medellin, Cali et Barranquilla. La plupart des industries du pays sont liées à l'agriculture et aux matières premières, les principales industries étant le textile, les produits chimiques, la métallurgie, le ciment, les conteneurs en carton, les résines plastiques et les boissons. Le secteur représente 23,8% du PIB et emploie 20,1% de la population active. Il a récemment souffert du ralentissement de la demande étrangère en raison de l'épidémie. Bien que le secteur industriel ait été impacté négativement par la pandémie, notamment en raison de la faiblesse de la demande mondiale de charbon et de pétrole, l'activité industrielle en Colombie a enregistré une reprise significative en 2021.

L'importance du secteur des services a augmenté ces dernières années. Il devient l'épine dorsale de l'économie colombienne puisqu'il représente 59,5% du PIB et emploie 64,1% de la population active. Le tourisme est l'une des composantes les plus importantes du secteur des services et a été particulièrement dynamique ces dernières années, notamment à Bogota, Medellin, Carthagène, Cali et Barranquilla. Le sous-secteur BPO est l'un des plus dynamiques avec une croissance annuelle moyenne de 19% au cours des 7 dernières années. Le secteur des services a été le plus durement touché au début de la pandémie, en particulier le tourisme, les hôtels, les restaurants, les transports et les divertissements. Cependant, en 2021, les services ont montré une reprise significative à mesure que les taux de vaccination et la mobilité des personnes augmentaient.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 15,8 20,1 64,1
Valeur ajoutée (en % du PIB) 7,7 23,8 59,7
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,8 -13,6 -4,9

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs socio-économiques 2022 (e)2023 (e)2024 (e)
Taux de chômage (%) 11,311,110,5

Source : FMI - World Economic Outlook Database - Dernières données disponibles

 

Retour vers le haut

La population active en chiffres

201820192020
Population active 26.235.98626.413.53224.802.460

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 73,91%73,60%72,86%
Taux d'activité des hommes 85,21%85,12%84,58%
Taux d'activité des femmes 63,09%62,55%61,58%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
Pour plus de statistiques
Institut colombien des statistiques
Ministère colombien du travail
Pour plus d'information sur le marché du travail
Information de l'OIT sur les pays Andins

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
68,1/100
Rang mondial :
49
Rang régional :
6

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.21/10
Rang mondial :
51/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
3/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
134/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
El Tiempo (en espagnol)
El Espectador (en espagnol)
La Republica (en espagnol)
Portafolio (en espagnol)
Dinero (en espagnol)
Diario la Economica (en espagnol)
Toute la presse colombienne (en espagnol)
Les ressources utiles
Liste officielle des ministères
Ministère des affaires étrangères (en anglais)
Ministère des Finances et du Crédit Public (en espagnol)
Ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme (en espagnol)
Direction des Impôts et douanes de Colombie (en espagnol)
Ministère des Mines et de l'Energie (en espagnol)
Ministère de l'environnement et du développement durable (en espagnol)
Banque Centrale de Colombie
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022