drapeau Congo-Brazzaville Congo-Brazzaville : Investir

Les IDE en chiffres

Les flux d'IDE vers la République du Congo ont augmenté régulièrement ces dernières années. Comme de nombreux pays de la région, le Congo est riche en pétrole et autres matières premières, et est largement affecté par la chute des prix mondiaux des ressources naturelles. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE ont augmenté de 19 %, passant de 3,4 milliards de dollars à 4 milliards de dollars entre 2019 et 2020, malgré la crise sanitaire et économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. En 2020, le stock d'IDE était estimé à 33 milliards de USD. Selon le Investment Trends Monitor de la CNUCED, les flux mondiaux d'IDE ont fortement rebondi en 2021, mais les flux d'IDE vers les pays africains (hors Afrique du Sud) n'ont augmenté que modérément. Les ressources naturelles du pays constituent son principal atout. En particulier, les investissements dans le pays ont été stimulés par les flux vers les champs pétroliers offshore après l'achèvement de la phase 2 du cycle d'octroi de licences des blocs pétroliers disponibles en 2019. Le pétrole et le bois sont les principaux secteurs attirant les IDE. Récemment, l'accent a été mis sur le secteur minier, qui attire un nombre croissant d'investisseurs. Par ailleurs, dans quelques années, le pays jouera un rôle important au cœur de la région centrafricaine grâce à la modernisation de sa voie de communication entre Brazzaville et Pointe Noire. La Chine est le principal investisseur dans le pays, suivie de la France, des États-Unis et d'autres pays européens.

Le pays a été classé au 180e rang mondial pour la facilité de faire des affaires dans le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale. La principale réalisation pour le Congo est l'amélioration de l'accès à l'information sur le crédit par la mise en place d'un cadre par l'intermédiaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale pour l'agrément et le fonctionnement des bureaux de crédit (Doing Business, Banque mondiale). Bien que l'État ait adopté certaines réformes, telles que la réduction des frais de transfert de propriété ou l'établissement de règles pour régler les conflits découlant de l'exécution des contrats, ainsi que la promulgation d'une nouvelle loi sur les investissements, l'économie n'est toujours pas très favorable aux investissements étrangers. Le pays est riche en ressources naturelles et stratégiquement positionné en Afrique centrale, avec une façade côtière longue de 170 kilomètres, mais son instabilité politique, des infrastructures inadéquates, le coût élevé de la main-d'œuvre et des matières premières, ainsi qu'une faible productivité sont des facteurs qui découragent les investisseurs étrangers. Les compagnies pétrolières TotalEnergies, Chevron et SNPC ont investi au total 10 milliards d'euros dans le champ pétrolier de Moho Nord dont la production a démarré en mars 2017 (d'une capacité de 140 000 barils par jour). Dernièrement, la Chine a joué un rôle de plus en plus important dans la reconstruction des infrastructures portuaires, routières, ferroviaires et électriques du pays.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Congo-Brazzaville Afrique sub saharienne Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 7,0 5,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 1,0 3,5 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 5,0 5,5 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 4.3153.3664.016
Stocks d'IDE (millions USD) 25.580,428.946,532.962,0
Nombre d'investissements greenfield* 1,01,01,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 103894

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
18% (Taux effectif de 18,9% avec une surtaxe de 5% qui s'applique à la TVA sur certains biens de consommation)
Impôt sur les sociétés
28%
Les retenues à la source
Dividendes : 15%, Intérêts : 0%/20% (non-résidents), Royalties : 0%/20% (non-résidents).
Les accords bilatéraux
Le Congo et le Maroc ne sont pas liés par un traité de non double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur
22,78% des revenues couverts.
Les autres ressources utiles
Direction Générale des Impôts et de la Propriété
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Impôt sur le revenu Taux progresifs de 1% à 45%
De 0 à 464 000 XAF 1%
De 464 000 à 1 000 000 XAF 10%
De 1 000 000 à 3 000 000 XAF 25%
Au-dessus de 3 000 000 40%
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Congo-Brazzaville Afrique sub saharienne Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 50,0 36,6 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 602,0 284,8 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 54,3 47,3 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Tenders Info, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Congo.
Les ressources utiles
L'Agence pour la promotion des investissements (API-CONGO)
Portail commercial de l'Afrique
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Congo-Brazzaville Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 11,00 7,51
Temps (jours) 49,50 21,30

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022