drapeau Cuba Cuba : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plate-forme de suivi des politiques du FMI Policy Responses to COVID-19 pour les réponses économiques clés des gouvernements.

L'économie cubaine est toujours affectée par l'embargo imposé par les États-Unis. Alors que Washington devait assouplir ses sanctions sous le président Joe Biden, son approche envers Cuba a été plus dure que les anciennes administrations, car il a encore resserré les restrictions commerciales et de voyage mises en place par Donald Trump. En 2021, l'économie cubaine a connu une lente reprise après la crise économique provoquée par la pandémie de COVID-19, qui a entraîné une croissance du PIB d'environ 2,2 % (Coface). L'économie devrait poursuivre sa reprise en 2022, lorsque le PIB devrait croître de 4,2 %, stimulé par la reprise économique mondiale post-pandémique.

Cuba n'est pas transparent avec ses comptes publics. En 2021, la dette publique était estimée à 151,1 % du PIB cubain et elle devrait légèrement diminuer pour atteindre 118,9 % en 2022. Au début de 2021, le gouvernement cubain a mis en œuvre une unification de la monnaie et du taux de change, qui devrait donner des résultats positifs dans le long terme. À court terme, cependant, la politique a aggravé certains problèmes économiques dans le pays, provoquant notamment une énorme augmentation de l'inflation, qui a atteint environ 500% en 2021. Cependant, les premiers effets de l'unification monétaire se sont estompés et la le taux d'inflation devrait baisser à 30 % en 2022. La pandémie de COVID-19 a profondément affecté le secteur du tourisme et les revenus se sont effondrés. Bien que le secteur ait montré quelques signes de reprise en 2021, les revenus du tourisme ne sont toujours pas revenus à ce qu'ils étaient avant la pandémie. Les dépenses publiques, peu flexibles compte tenu de la part importante des charges de fonctionnement, devraient augmenter avec la hausse des salaires des fonctionnaires et un système de retraite. La CIA a estimé que la santé, l'éducation et l'aide sociale représentent environ 50 % des dépenses budgétaires. Malgré l'absence de données fiables, la volonté du gouvernement de continuer à investir massivement dans l'économie suggère que le déficit budgétaire devrait augmenter. La dette du pays devrait donc continuer à croître. En 2021, le gouvernement a continué à mettre en œuvre des mesures en réponse à la crise économique résultant de la pandémie de COVID-19, qui comprennent une aide financière aux travailleurs traités pour le COVID-19, la flexibilité du paiement de la dette et la stimulation des transactions électroniques, et des reports de la sécurité sociale versements de cotisations. Dans l'ensemble, la réponse de Cuba à la pandémie a été l'une des plus efficaces des Caraïbes. Cependant, la crise a entravé les progrès de Cuba dans l'éradication de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire dans le pays.


Malgré un faible taux de chômage (2,2% en 2018, ILOSTAT, dernières données disponibles), le niveau de vie de la population cubaine reste aujourd'hui très bas. Il convient de noter que si les taux de chômage officiels sont faibles, les estimations non officielles représentent environ le double du taux officiel. En outre, le taux de chômage devrait avoir augmenté en 2021, en particulier parmi les travailleurs indépendants et ceux qui travaillent dans le secteur du tourisme, en raison de la pandémie COVID-19. En outre, Cuba reste fortement dépendante des importations de produits alimentaires et énergétiques, car elle importe 80% de sa consommation alimentaire. La situation du pays est incertaine, les réformes donnant un rôle de plus en plus important aux entreprises privées. Cela a conduit au pillage, à un marché noir très développé et à la fuite des cerveaux.

 

 
Indicateurs monétaires 20152016201720182019
Peso cubain (CUP) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 0,100,100,100,110,10

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Cuba dépend fortement de ses ressources naturelles pour faire fonctionner son économie. Malgré sa petite taille, Cuba est riche en ressources naturelles. Le nickel est très important pour le pays, et représente la principale ressource naturelle. Le cobalt est également abondant sur l'île, faisant de Cuba l'un des plus grands producteurs et exportateurs de nickel et de cobalt au monde. Cuba possède également des réserves de pétrole et de gaz naturel en mer, principalement dans la partie nord de l'île. La canne à sucre est la principale culture de Cuba depuis plus de 300 ans. De plus, l'agriculture représente 2,7% du PIB et emploie 17,4% de la population. Ses principales cultures sont toujours le sucre et la canne à sucre (12,5 milliards de tonnes de canne à sucre sont produites chaque année), qui occupent un tiers des terres cultivées. Le tabac est la deuxième culture d’exportation du pays. Les autres produits agricoles comprennent les agrumes, le café, le maïs, le riz, les pommes de terre, les haricots, les bananes, le soja, le coton et le bétail. Cependant, Cuba importe environ les deux tiers de la nourriture qu'elle consomme et en 2021, alors que les importations diminuaient, le gouvernement a encouragé les citoyens à produire davantage de leur propre nourriture. En conséquence, la crise a poussé le gouvernement à introduire un nouvel ensemble de politiques agricoles qui éliminent le monopole de l'entreprise publique Acopio sur l'achat de produits agricoles.

L'industrie représente 23% du PIB et emploie 17,1% de la population. Il se concentre sur les produits agricoles, la production de ciment, de textiles, de tabac et de machines agricoles. Cuba possède également d'importantes ressources minérales (en particulier de nickel, de cobalt, d'or et de cuivre) et mène actuellement des activités d'exploration d'hydrocarbures. L'industrie du cigare est l'une des principales industries du pays et elle est fortement dépendante du tourisme, car les touristes sont les principaux clients de ce produit. Par conséquent, l'industrie a été assez touchée par l'arrêt du tourisme en 2021 pendant la pandémie.

Le principal secteur d'activité à Cuba est le secteur des services, qui représente 73,5% du PIB et emploie 65,4% de la population active. Son importance est fortement liée au développement du tourisme, qui représente la part la plus importante du secteur des services avec le commerce de détail. Pendant longtemps, le tourisme a détourné l'économie de l'effondrement total et le secteur a explosé après que Barack Obama a rétabli les liens américains avec Cuba en 2016. Cependant, l'industrie du tourisme a été la plus durement touchée pendant la pandémie COVID-19 et, bien que les restrictions de voyage ne soient plus en place, les taux de tourisme sont encore loin de leurs niveaux d'avant la pandémie, ce qui a un impact négatif sur l'économie dans son ensemble.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 17,4 17,1 65,5
Valeur ajoutée (en % du PIB) 3,8 25,1 70,0
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,6 2,5 2,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 5.103.4495.092.6034.790.239

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 64,12%64,26%64,29%
Taux d'activité des hommes 77,68%77,83%77,96%
Taux d'activité des femmes 50,51%50,62%50,54%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
28,1/100
Rang mondial :
176
Rang régional :
31

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
4.03/10
Rang mondial :
77/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
7/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
171/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Cuban Standard
Havana Times
Opciones (en espagnol)
Diario de Cuba (en espagnol)
Agencia Cubana de Noticias (en espagnol)
Official Government Newspaper
Les ressources utiles
Liste officielle des ministères
Ministère du Commerce extérieur et des investissement étrangers
Ministère des Affaires étrangères
Ministères des Finances et des Prix (en espagnol)
Ministère de l'économie et de la planification
Ministère de l'Industrie
Banque Centrale de Cuba
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022