drapeau Danemark Danemark : Investir

Les IDE en chiffres

Le niveau d'IDE au Danemark est encore bien en deçà du potentiel du pays. De plus, en raison des effets de la pandémie de Covid-19, les entrées d'IDE ont fortement ralenti. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE sont passées de 3,6 milliards USD en 2019 à près de 1,2 milliard USD en 2020. La même année, les stocks d'IDE ont atteint 135 milliards USD. Le Danemark est traditionnellement un investisseur net, avec des sorties d'IDE atteignant 4,4 milliards USD en 2020. Les investissements sont principalement orientés vers la finance et l'assurance, les services aux entreprises, le commerce de gros et de détail, la fabrication, l'immobilier et l'information et la communication. Les stocks d'IDE sont principalement détenus par la Suède, les Pays-Bas, la Norvège, le Luxembourg et le Royaume-Uni. Les IDE vers le Danemark passent souvent par les Pays-Bas et le Luxembourg en tant que pays de transit ; cependant, si l'on prend en considération le pays qui contrôle en définitive les investissements, les États-Unis sont le plus gros investisseur (environ 30 % du total des IDE, selon la Banque du Danemark). Selon les derniers chiffres de l'OCDE, au premier semestre 2021, les entrées d'IDE au Danemark se sont élevées à 3,9 milliards USD, contre 2,9 milliards USD à la même période un an plus tôt.

Les atouts du pays incluent une main-d'œuvre hautement qualifiée et multilingue, un marché du travail flexible, des infrastructures ultramodernes (télécommunications, transports, etc.) et des incitations fiscales attractives pour les entreprises. D'autre part, le marché intérieur est petit et vulnérable aux chocs externes, et le niveau de la dette extérieure est élevé. En juillet 2021, le "Investment Screening Act" est entré en vigueur, introduisant deux procédures de filtrage alternatives : une notification obligatoire spécifique au secteur (pour les secteurs liés à la sécurité nationale et à l'ordre public) et une notification volontaire pour tous les autres secteurs.
L'environnement des affaires danois est si bien développé que la Banque mondiale a classé le Danemark au 4e rang sur 190 pays dans son dernier classement Doing Business, une position en dessous par rapport à l'édition précédente, mais toujours le pays le mieux classé d'Europe.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Danemark OCDE Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 7,0 6,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 5,0 5,3 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 8,0 7,3 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.1983.5871.151
Stocks d'IDE (millions USD) 116.251,5121.482,3135.125,5
Nombre d'investissements greenfield* 93,0147,058,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 1.2871.2162.130

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Moms (forme abrégée du terme « meromsætningsafgift » en danois) = TVA
25%
Impôt sur les sociétés
22%
Les retenues à la source
  • Dividendes : 0% (si le bénéficiaire est le bénéficiaire effectif des dividendes et possède au moins 10% du capital social du payeur, et la retenue à la source serait réduite ou éliminée en vertu de la directive mère-filiale de l'UE ou d'une convention fiscale applicable )/15 % (si le bénéficiaire détient moins de 10 % de l'entreprise payeuse)/27 % (aux non-résidents, mais les entreprises peuvent récupérer 5 %, donc le taux effectif est de 22 %) ;
  •     Intérêts : 0% (résidents et non-résidents)/22% (payés à une société étrangère membre du groupe qui est résidente fiscale en dehors de l'UE ou de l'un des États avec lesquels le Danemark a conclu une convention fiscale) ;
  •     Redevances : 0% (résidents)/22% (non-résidents)

Les taux ci-dessus peuvent être réduits en vertu de conventions fiscales.

Les accords bilatéraux
Le Danemark et le Maroc sont liés par un traité de non double imposition, signé le 8 Mai 1984 à Rabat et entré en vigueur le 1er Janvier 1992.
Bulletin officiel de publication : N. 4958 du 6 Décembre 2001.
Consultez la convention en français.
Les contributions sociales payées par l'employeur
Pension complémentaire (ATP) : 2.271,60 DKK par an
Fonds pour la maternité : 1.350 DKK par an
Assurance pour les accidents du travail : environ 5.000 DKK par an (varie selon le type de travail, le nombre d'employés, la compagnie d'assurance, etc.)
Autres cotisations sociales : environ 5.000 DKK par an
Les autres ressources utiles
SKAT (administration fiscale et douanière danoise)
Consultez le site Doing Business, Consultez le site Web Doing Business pour obtenir un résumé des taxes et des contributions obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Revenu imposable individuel
Taxe seuil inférieur (Jusqu'à 544 800 DKK) 12,14% du revenu personnel
Taxe seuil supérieur 15% du revenu personnel
Taxes locales
Taxe municipale (moyenne) 24,971%
Taxe sur le marché du travail 8%
Taxe sur les actions
De 0 à 56 500 DKK 27% (Sur le revenu des actions)
Au dessus de 56 500 DKK 42% (sur le revenu des actions)
Au total, le taux marginal d'imposition en 2021 ne peut excéder 52,06 %
Taxe de l'église (imposé par les municipalités uniquement aux membres de l'Église luthérienne d'État danoise) 0,669% (moyenne)
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Danemark OCDE Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 10,0 10,1 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 132,0 163,6 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 23,8 41,6 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Licitationen, Appels d'offres et projets au Danemark
Globaltenders, Appels d'offres et projets au Danemark
Tenders Info, Appels d'offres au Danemark
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Danemark.
Registre central du commerce
Les ressources utiles
Invest in Denmark (Ministère des affaires étrangères du Danemark)
Fédération danoise des associations pour l'investissement (en anglais)
Ambassade du Maroc au Danemark
Ooregaards Alle 19,
2900 Hellerup
Téléphone : 00 45 39 62 45 11
Fax : 00 45 39 62 24 49
Contactez l'ambassade par e-mail
Consulat Général du Danemark au Maroc
50, Rue Pasteur
Téléphone : (+212) 522 43 76 20
Fax : (+212) 522 24 87 56
Contactez l'ambassade par e-mail
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Danemark OECD
Procédures (nombre) 5,00 5,21
Temps (jours) 3,50 9,47

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022