drapeau Egypte Egypte : Investir

Les IDE en chiffres

Malgré la pandémie de Covid-19, l'Égypte est restée le premier bénéficiaire en Afrique, avec toutefois une réduction significative (-35 %), passant de 9 milliards USD enregistrés en 2019 à 5,9 milliards USD en 2020, selon le Rapport sur l'investissement mondial 2021 de la CNUCED. La même année, les stocks d'IDE ont atteint 132 milliards USD. Selon le Moniteur des tendances d'investissement de la CNUCED, les flux mondiaux d'IDE ont montré une dynamique de rebond plus forte que prévu au premier semestre 2021, mais la reprise a été inégale. En Afrique du Nord, les flux d'IDE n'ont atteint que 5 milliards USD au cours de cette période. En juin 2021, le stock d'IDE s'élevait à 134,3 milliards USD (Banque centrale d'Égypte). Les efforts visant à stimuler la diversification des IDE comprennent l'accord pour réactiver le fonds d'investissement saoudo-égyptien de 16 milliards USD, qui répertorie le tourisme, la santé, les produits pharmaceutiques, les infrastructures, les technologies numériques, les services financiers, l'éducation et l'alimentation comme secteurs prioritaires. Le Fonds souverain d'Égypte (TSFE) cherche à attirer des IDE dans une série de projets de développement économique et social par le biais de partenariats public-privé. Parmi les domaines couverts figurent les usines de dessalement à énergie solaire, la numérisation du système éducatif, les transports (trains électriques), la finance, ainsi que la restructuration des actifs de l'État dans le secteur du pétrole et de l'eau (SWF). Néanmoins, les IDE dans le pays sont encore largement orientés vers les ressources naturelles. Ce modèle a été renforcé par la découverte du champ gazier offshore de Zohr dans la région de la Méditerranée orientale. Le Royaume-Uni est de loin le plus gros investisseur en Égypte, suivi de la Belgique, des États-Unis et des Émirats arabes unis. Les IDE sont concentrés dans l'industrie pétrolière et gazière (environ les trois quarts des investissements totaux), suivie par l'immobilier, l'industrie manufacturière, les services financiers et la construction.

La croissance dynamique de l'économie égyptienne, sa position géographique stratégique, ses faibles coûts de main-d'œuvre, sa main-d'œuvre qualifiée, son potentiel touristique unique, ses réserves énergétiques importantes, son grand marché intérieur et le succès des réformes engagées par les autorités (dont de nombreuses privatisations) ont contribué à la hausse des IDE. L'Égypte a récemment adopté une loi sur l'investissement qui comprend des exigences de performance pour certaines incitations à l'investissement, notamment les projets à forte intensité de main-d'œuvre et la situation géographique. Le gouvernement a également mis en place des zones économiques spéciales avec des réglementations favorables aux entreprises : administration plus libérale et plus efficace, incitations fiscales, facilitation des procédures d'enregistrement et de douane, meilleures infrastructures, etc. Cependant, en dehors de ces zones, il est difficile d'enregistrer une nouvelle et l’instabilité du pays entrave le développement des affaires en Égypte. Le pays s'est classé 114e sur 190 pays dans le rapport Doing Business 2020 de la Banque Mondiale, gagnant six places par rapport à l'année précédente.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Egypte Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 8,0 6,4 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 3,0 4,8 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 3,0 4,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201920202021
Flux d'IDE entrants (millions USD) 9.0105.8525.122
Stocks d'IDE (millions USD) 126.639,0132.477,0137.543,0
Nombre d'investissements greenfield* 140,052,065,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 13.7151.6295.574

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
Le taux standard de la TVA est de 14%.
Impôt sur les sociétés
22,5%
Les retenues à la source
  • Dividendes : 5% (si la société bénéficiaire détient plus de 25% du capital ou des droits de vote de la société du donneur d'ordre pendant au moins deux ans)/10%.
  • Intérêts : 0 (résidents)/ 0 (intérêts sur prêts à long terme versés aux non-résidents)/20 % (non-résidents),
  • Redevances : 20%


Les taux peuvent être réduits dans le cadre d'une convention fiscale applicable.

Les accords bilatéraux
L'Egypte et le Maroc sont liés par un traité de non double imposition, signé le 22 Mars et entré en vigueur le 21 Octobre 1993.
Bulletin officiel de publication : N. 4848 du 15 Juin 2000.
Les contributions sociales payées par l'employeur
La contribution d'assurance sociale de l'employeur est de 18,75% du salaire total de l'assurance sociale (bien que le pays développe un nouveau système qui sera mis en œuvre dans une période de 15 ans et en six phases).
Les autres ressources utiles
MOF - Authorité égyptienne des taxes
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Impôt sur le revenu des individus Taux progressif de 0% à 22,5%
De 0 à 15 000 EGP 0%
De 15 001 à 30 000 EGP 2,5%
De 30 001 à 45 000 EGP 10%
De 45 001 à 200 000 EGP 15%
De 200 001 à 400 000 EGP 22,5%
Au dessus de 400 000 EGP 25%
Le revenu net imposable annuel allant de :
- entre 600 000 EGP et 700 000 EGP n'est pas éligible à la tranche d'imposition 0%.
- entre 700 000 EGP et 800 000 EGP n'est pas éligible aux tranches d'imposition 0% et 2,5%.
- entre 800 000 EGP et 900 000 EGP n'est pas éligible aux tranches d'imposition 0 %, 2,5 % et 10 %.
- entre 900 000 EGP et 1 million EGP n'est pas éligible aux tranches d'imposition 0 %, 2,5 %, 10 % et 15 %.
- au-dessus de 1 million EGP n'est pas éligible aux tranches d'imposition 0%, 2,5%, 10%, 15% et 20%.
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Egypte Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 27,0 20,8 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 370,0 204,0 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 44,4 32,1 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Egypte
Tenders Info, Appels d'offres en Egypte
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, Connaître les procédures de création d'une entreprise en Égypte
Autorité pour l'investissement,
Un guide d'investissement pour l'Égypte

Le Guide des services commerciaux aux États-Unis, Les informations sur les entreprises, le contexte politique et économique
Les ressources utiles
Agence de promotion des investissements en Egypte (GAFI)
Investir en Egypte (plateforme gouvernementale)
Ambassade du Maroc en Egypte
10 Salah Eddine Street, Zamalek,
Le Caire
Téléphone : 00 202 735 98 49
Fax : 00 202 736 19 37
Contactez l'ambassade par e-mail
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Egypte Middle East & North Africa
Procédures (nombre) 5,00 6,28
Temps (jours) 12,50 19,51

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022