drapeau Indonésie Indonésie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

L'Indonésie est considérée comme un futur géant économique. C'est la plus grande économie d'Asie du Sud-Est et la septième mondiale en termes de parité de pouvoir d'achat (FMI). En 2023, la croissance du PIB réel s'est approchée de manière étroite du taux de croissance annuel moyen d'environ 5 % atteint depuis l'an 2000. À la fin du troisième trimestre, le secteur manufacturier a maintenu son expansion, bien que légèrement modérée mais à un rythme robuste, tandis que le taux d'occupation des hôtels de janvier à juillet a dépassé les niveaux d'avant la pandémie. Le pays devrait maintenir une croissance rapide et stable tout au long de la période de projection. L'amélioration des conditions du marché du travail, la réduction des taux d'inflation et l'amélioration du sentiment des investisseurs renforceront à la fois la consommation et l'investissement, compensant les défis posés par un environnement commercial mondial morose. De plus, on s'attend à ce que le secteur du tourisme connaisse une reprise continue, avec une augmentation des arrivées et des dépenses moyennes contribuant positivement à la dynamique économique. Pour 2024 et 2025, l'OCDE prévoit un taux de croissance du PIB de 4,9 % et 5,2 % respectivement.

Après avoir connu un creusement du déficit budgétaire pendant la pandémie, les autorités ont intensifié les efforts de consolidation budgétaire depuis 2022. Le FMI a estimé le déficit budgétaire du gouvernement à 2,2 % en 2023 ; tandis que le budget 2024 vise un déficit de 2,3 % du PIB, avec un engagement à maintenir une position budgétaire neutre dans un avenir prévisible. La dette publique a connu une amélioration significative depuis la crise financière asiatique de 1998 (elle a atteint jusqu'à 150 % du PIB) et s'est élevée à 39 % du PIB en 2023. Le FMI prévoit que le ratio de la dette diminuera encore pour atteindre 38,2 % d'ici 2025, bien qu'il reste supérieur au niveau de 30,6 % de 2019. L'impact de l'augmentation précédente de six étapes du taux directeur de la Banque d'Indonésie devient plus évident, car l'inflation (à 3,6 % en 2023) se situe désormais dans la fourchette cible (inflation des prix à la consommation de 3,0 % avec un corridor de ±1 %). Néanmoins, la dépréciation de la roupie face à l'incertitude mondiale croissante a incité la banque centrale à mettre en œuvre une autre hausse du taux directeur en octobre. En supposant les conditions actuelles sur les marchés des matières premières et à moins d'une escalade des tensions mondiales, la Banque d'Indonésie est prête à exécuter la première réduction de taux autour de la mi-2024. Le FMI prévoit que le taux d'inflation tournera autour de 2,5 % sur l'horizon de prévision.

Le nombre de chômeurs est passé sous la barre des 8 millions et le taux de chômage s'est établi à 5,3 % en 2023 avec une perspective stable pour un avenir proche. L'Indonésie a réalisé d'énormes progrès dans la réduction de la pauvreté, réduisant le taux de pauvreté de plus de la moitié depuis 1999, pour atteindre environ 9,5 % de la population en 2022. Alors que le PIB moyen par personne (PPA) était estimé à 15 834 USD en 2023 par le FMI, le pays affiche encore l'un des taux d'inégalité les plus élevés de la région de l'Asie de l'Est selon la Banque mondiale.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 1.319,081.371,171.475,691.613,901.746,60
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 5,35,05,05,15,1
PIB par habitant (USD) 4.7994.9425.2715.7146.131
Solde des finances publiques (en % du PIB) -2,0-1,6-2,2-2,7-2,6
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 40,139,939,339,339,3
Taux d'inflation (%) 4,13,72,62,62,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) 13,22-1,57-13,16-20,52-23,07
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 1,0-0,1-0,9-1,3-1,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Roupie indonésienne (IDR) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 1.356,961.380,611.516,811.473,721.535,49

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

L'Indonésie est une économie de marché avec des ressources naturelles abondantes, une population jeune, nombreuse et en plein essor (279 millions), une main-d'œuvre de 137,2 millions de personnes en 2022 et une stabilité politique. Le pays est passé d'une économie fortement dépendante de l'agriculture à une économie plus équilibrée qui réduit sa dépendance traditionnelle aux exportations primaires. Le secteur agricole contribue à 12,4 % du PIB du pays et emploie 29 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). L'Indonésie est le deuxième plus grand producteur de caoutchouc naturel au monde. Parmi les autres cultures majeures, on trouve le riz, la canne à sucre, le café, le thé, le tabac, l'huile de palme, les noix de coco et les épices. De plus, le pays est le plus grand producteur de minerai de nickel au monde et est devenu un important exportateur d'acier inoxydable. La superficie des terres indonésiennes utilisées pour l'agriculture a augmenté et atteint actuellement environ 30 %. Cela est principalement dû à la création de plantations à grande échelle, notamment pour la production d'huile de palme (deuxième plus grande exportation). Selon les données de la FAO, la production de riz en 2023 a été estimée à un niveau inférieur à la moyenne, soit 53,3 millions de tonnes, tandis que la production de maïs a atteint 21,5 millions de tonnes, les grandes plantations motivées par une forte demande de l'industrie avicole compensant presque entièrement les rendements réduits dus à la sécheresse.

L'industrie a contribué à environ 41,4 % du PIB et employé plus de 22 % de la main-d'œuvre en 2022 (Banque mondiale). Le secteur industriel indonésien englobe une gamme diversifiée d'industries contribuant significativement à l'économie du pays. Les secteurs clés comprennent la fabrication, qui englobe la production textile et vestimentaire, la fabrication automobile et l'assemblage électronique, avec des pôles notables dans des villes comme Jakarta, Surabaya et Bandung. L'industrie minière, en particulier dans l'extraction du charbon, de l'huile de palme et du gaz naturel, reste un pilier crucial du paysage industriel de l'Indonésie, générant des revenus d'exportation. De plus, le pays assiste à l'émergence des énergies renouvelables comme secteur de plus en plus important, avec des investissements dans des projets d'énergie solaire, éolienne et hydroélectrique visant à diversifier le mix énergétique et à réduire la dépendance aux combustibles fossiles. Le développement des infrastructures et de la construction jouent également des rôles pivot dans la croissance industrielle de l'Indonésie, stimulée par l'urbanisation en cours et l'investissement dans les réseaux de transport. De plus, des secteurs axés sur la technologie tels que les technologies de l'information (TI) et les télécommunications connaissent une expansion rapide, alimentée par une économie numérique en croissance et une connectivité accrue.

Le secteur des services contribue à 41,8 % du PIB et emploie environ 49 % de la population active (Banque mondiale). Les secteurs clés comprennent le tourisme, qui capitalise sur le riche patrimoine culturel et les paysages naturels de l'Indonésie, attirant des millions de visiteurs chaque année (en novembre, le nombre d'arrivées de touristes étrangers en 2023 a atteint 10,4 millions, soit une augmentation de 110,86 % par rapport à la même période un an plus tôt), la finance, les télécommunications et la vente au détail, qui ont historiquement été des contributeurs importants au PIB de l'Indonésie. Avec l'essor de la technologie et de la numérisation, des secteurs émergents tels que le commerce électronique, la technologie financière et les services numériques gagnent du terrain, reflétant la croissance de la connectivité et du paysage de l'innovation du pays. De plus, l'immensité de l'archipel indonésien et son riche patrimoine culturel offrent des opportunités dans l'hospitalité, le divertissement et les industries créatives.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 29,0 21,8 49,3
Valeur ajoutée (en % du PIB) 12,4 41,4 41,8
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,3 4,1 6,5

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs socio-économiques 2024 (e)2025 (e)2026 (e)
Taux de chômage (%) 5,25,15,1

Source : FMI - World Economic Outlook Database - Dernières données disponibles

 

Retour vers le haut

La population active en chiffres

201820192020
Population active 132.587.588135.802.879134.616.083

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 68,98%69,65%70,20%
Taux d'activité des hommes 83,67%83,85%84,14%
Taux d'activité des femmes 54,01%55,18%55,99%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
66,9/100
Rang mondial :
56
Rang régional :
10

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
5.95/10
Rang mondial :
58/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2021-2025

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
2/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
113/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Bisnis Indonesia (en indonésien)
Investor Daily (en Indonésien)
Tempo
The Jakarta Post
Les ressources utiles
Ministère des Finances
Ministère de l'Industrie
Banque Centrale d'Indonésie
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juillet 2024