drapeau Iran Iran : Investir

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les flux d'IDE vers l'Iran se sont élevés à 1,5 milliard USD en 2022, en hausse de 5,3 % en glissement annuel. À la fin de la même période, le stock total d'IDE était estimé à 61,6 milliards USD, soit environ 17,5 % du PIB du pays. L'Organisation iranienne des investissements étrangers indique que depuis l'entrée en fonction du président Ebrahim Raisi en août 2021, le pays a obtenu 10,6 milliards d'USD d'investissements étrangers. La Russie, la Chine, les Émirats arabes unis et la Turquie sont les principaux investisseurs, près de la moitié de cette somme étant allouée au secteur du pétrole et du gaz. Toutefois, il est important de noter que ces chiffres ne représentent pas les fonds en espèces entrant directement dans le pays ; ils se réfèrent plutôt à la valeur des projets d'investissement approuvés et des contrats entrepris par des entités étrangères.

Les flux d'investissements étrangers en Iran sont restés très faibles ces dernières années, par rapport à l'énorme potentiel que le pays peut offrir. Cela est dû à plusieurs facteurs : l'omniprésence de l'État dans l'économie, les risques politiques externes (l'embargo américain, les sanctions économiques, les tensions dans la région), ainsi que les problèmes internes (l'appauvrissement de la population, les risques sociaux, l'inflation, la crise du régime politique), et la lourdeur de la bureaucratie dans tous les secteurs. L'ingérence de l'État érode la liberté économique sur tous les fronts, tandis que la corruption et les faiblesses institutionnelles du cadre juridique affaiblissent l'État de droit. Le gouvernement dictant la production et tirant la majorité de ses revenus du secteur pétrolier, le secteur privé est confronté à des contraintes imposées par un environnement réglementaire pesant. En outre, les réglementations en matière d'emploi sont restrictives, ce qui entraîne une stagnation du marché du travail, et la stabilité monétaire souffre des contrôles gouvernementaux qui faussent le niveau des prix. D'un autre côté, le pays offre un vaste marché de consommateurs peu pénétré ; en outre, le pays bénéficie de sa situation stratégique, qui lui donne accès aux marchés régionaux du Moyen-Orient et de l'Asie centrale, tout en servant de point de passage crucial pour le commerce entre l'Europe et la Chine, et il est riche en ressources naturelles. L'Iran se classe 62e parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023, 149e sur 180 dans l'Indice de perception de la corruption 2023, et 169e sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Iran Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 7,0 6,4 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 4,0 4,8 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 1,0 4,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.3421.4251.500
Stocks d'IDE (millions USD) 58.710,960.135,961.635,9
Nombre d'investissements greenfield* 0,00,00,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 000

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

TVA
9% (dont 6% de TVA et 3% de droits d'accise municipaux perçus en vertu de la loi sur la TVA).
Impôt sur les sociétés
25%
Les retenues à la source
Dividendes: 0; Intérêts: 5%; Royalties: 5%/7,5%.
Les contributions sociales payées par l'employeur
23 %.
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Revenu annuel imposable jusqu'à 35%
De 0 à 276,000,000 IRR 0%
De 276,000,000 à 1,104,000,000 IRR
10%
De 1,104,000,001 à 1,380,000,000 IRR 15%
De 1,380,000,001 à 1,932,000,000 IRR 25%
Au-delà de 1,932,000,000 IRR
35%
Revenu d'entreprise individuel De 15% à 25%
Jusqu'à 500,000,000 IRR 15%
De 500,000,001 à 1,000,000,000 IRR 20%
Au-delà de 1,000,000,000 IRR 25%
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Iran Moyen-Orient & Afrique du nord Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 20,0 20,8 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 216,0 204,0 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 44,7 32,1 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Iran
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Iran
Banque asiatique de développement, Appels d'offres et projets
DgMarket - Appels d'offres dans le monde, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise en Iran.
Les ressources utiles
l’Organisation pour l’investissement et l’assistance économique et technique en Iran (OEITAI)
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Iran Middle East & North Africa
Procédures (nombre) 10,00 6,28
Temps (jours) 72,50 19,51

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2024