drapeau Kazakhstan Kazakhstan : Investir

Les IDE en chiffres

Depuis qu'il a déclaré son indépendance, le Kazakhstan a adopté une série de réformes visant à libéraliser son économie et à attirer les investissements étrangers. Toutefois, les conflits régionaux, les sanctions imposées à la Russie et les perspectives de croissance négatives ont plus récemment dissuadé les étrangers d'investir dans la région. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les entrées d'IDE dans le pays ont enregistré une augmentation de 83,1 % en 2022, atteignant 6,1 milliards USD, soit près du double des montants enregistrés avant la pandémie, avec des augmentations dans les industries extractives (jusqu'à 4,1 milliards USD), principalement de la part d'entreprises multinationales des Pays-Bas et des États-Unis. Alors que les capitaux propres sont devenus négatifs, les bénéfices réinvestis ont atteint 10 milliards d'USD - la valeur la plus élevée jamais enregistrée - stimulés par les profits élevés des industries extractives. Au cours de la même période, le stock total d'IDE s'est élevé à 154,1 milliards, soit environ 68,3 % du PIB du pays. Au cours du premier semestre 2023, le Kazakhstan a connu un afflux net d'IDE s'élevant à 4,1 milliards USD, soit une augmentation de 86 % par rapport à la période correspondante de l'année précédente, comme l'a indiqué la Kazakh Invest National Company. En outre, les investissements destinés à l'industrie manufacturière ont augmenté de 60 % au cours de la même période. En 2023, les activités de construction et d'installation ont commencé pour 42 projets d'une valeur supérieure à 3 milliards de dollars. Ces projets comprenaient la production de matériaux d'isolation thermique par la société italienne Cormatex, la construction d'une nouvelle usine KIA d'une valeur de 250 millions de dollars et la création de 1 500 emplois. En outre, des entités notables telles que l'italien ENI, le français TotalEnergies, l'allemand Svevind, China Power, l'émirati Masdar, le saoudien ACWA Power, entre autres, ont exprimé leur intérêt pour le développement des sources d'énergie renouvelables au Kazakhstan. Selon les chiffres de la Banque centrale, le secteur des mines et des carrières est celui qui reçoit le plus d'IDE (35,3 %), suivi par les activités professionnelles, scientifiques et techniques (22,6 %), l'industrie manufacturière (15 %) et le commerce (11,5 %). Les principaux pays investisseurs sont les Pays-Bas (29,2 %), les États-Unis d'Amérique (13,7 %), la Suisse (8,6 %), la Chine (6,1 %), la Russie (5,2 %) et la France (4,7 %).

Le Kazakhstan est réputé pour avoir un très bon climat d'investissement, et plusieurs entreprises internationales ont établi leur siège régional dans le pays. D'une manière générale, le gouvernement a progressivement amélioré le climat des affaires pour les investisseurs étrangers et envisage de créer une société nationale, "Kazakh Invest", qui faciliterait les activités des investisseurs étrangers au Kazakhstan. Malgré les réformes institutionnelles et juridiques, des problèmes tels que la corruption, l'excès de bureaucratie, l'application arbitraire de la loi et l'accès limité à une main-d'œuvre qualifiée persistent dans certaines régions et certains secteurs. En outre, la tendance du gouvernement à étendre son implication réglementaire dans les relations avec les investisseurs, à promouvoir des politiques de substitution des importations, à restreindre l'utilisation de la main-d'œuvre étrangère et à intervenir dans les opérations des entreprises reste préoccupante pour les investisseurs étrangers. En outre, en raison de la longueur de la frontière du Kazakhstan et de ses liens économiques étroits avec la Russie, le climat d'investissement au Kazakhstan est affecté par l'agression russe contre l'Ukraine et les sanctions imposées à la Russie qui en découlent. Le Kazakhstan ne dispose pas d'un système de contrôle ni d'une législation spécifique concernant les implications de l'IDE en matière de sécurité nationale. Dans l'ensemble, le pays se classe 81e parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023 et 66e sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Kazakhstan Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 9,0 7,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 6,0 5,0 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 9,0 6,8 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 3.6703.3376.108
Stocks d'IDE (millions USD) 151.910,1152.763,0154.183,3
Nombre d'investissements greenfield* 10,021,021,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 850828361

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) - Қосылған құн салығы (ҚҚС)
12%
Impôt sur les sociétés
20%
Les retenues à la source
Dividendes : 0 (sociétés résidentes)/5% (personnes physiques résidentes)/15% (non-résidents sans ES)/20% (dividendes versés à des entités enregistrées dans des paradis fiscaux), Intérêts : 15% (sociétés résidentes)/10% (personnes physiques résidentes)/20% (paradis fiscaux), Redevances : 0 (sociétés résidentes)/10% (personnes physiques résidentes)/15% (non-résidents sans ES)/20% (paradis fiscal).
Les contributions sociales payées par l'employeur
20 % des revenus couverts (3,5 % pour l'assurance sociale, 2 % pour l'assurance maladie, 5 % pour la pension et 9,5 % pour l'impôt social).
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Les revenus du travail individuels sont imposés à un taux forfaitaire 10%
Les dividendes provenant de sociétés kazakhs (résidents) 5% (ou 15% si cela provient de sociétés étrangères)
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Kazakhstan Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 10,0 13,9 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 186,0 226,2 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 28,4 36,5 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres au Kazakhstan
Globaltenders, Appels d'offres et projets au Kazakhstan
Banque asiatique de développement, Appels d'offres et projets
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Kazakhstan.
Invest in Kazakhstan, enregistrement d'une société.
Les ressources utiles
Comité pour les investissements
Banque de développement du Kazakhstan
Fonds d'investissement du Kazakhstan
Investir au Kazakhstan
Ministère de l'Industrie et du Développement des Infrastructures
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Kazakhstan Eastern Europe & Central Asia
Procédures (nombre) 4,00 5,26
Temps (jours) 5,00 11,78

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2024