drapeau Kazakhstan Kazakhstan : Investir

Les IDE en chiffres

Les flux mondiaux d'investissement direct étranger (IDE) ont montré un fort rebond en 2021, en hausse de 77 % pour atteindre environ 1 650 milliards de USD, contre 929 milliards en 2020, dépassant leur niveau d'avant la COVID-19. Les flux d'IDE dans les pays en développement ont augmenté de 30 %, mais près des trois quarts de l'augmentation totale des IDE mondiaux (500 milliards de dollars) ont été enregistrés dans les économies développées, les économies en développement affichant une croissance de reprise plus modeste. Les entrées d'IDE vers l'Asie centrale ont augmenté de plus de 59 % en 2021 pour atteindre 10 milliards de USD (CNUCED, janvier 2022).

Depuis sa déclaration d'indépendance, le Kazakhstan a adopté une série de réformes pour libéraliser son économie et attirer les investissements étrangers. Cependant, les conflits régionaux, les sanctions imposées à la Russie et les perspectives de croissance négatives ont plus récemment dissuadé les étrangers d'investir dans la région. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE dans le pays se sont élevées à 3,9 milliards de USD en 2020, soit une augmentation de 35 % par rapport à l'année précédente (2,9 milliards de USD), malgré la crise sanitaire et économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock total d'IDE s'élevait à 151 milliards de USD en 2020. Le pays reste le 2ème plus grand destinataire d'IDE dans la région, derrière la Russie. La hausse des investissements dans les secteurs des mines, des transports, des services financiers, des télécommunications et de l'énergie a compensé la baisse des flux dans la construction, la métallurgie et le commerce, qui ont été particulièrement touchés par les effets de la pandémie. L'industrie pétrolière et la métallurgie sont les principales sources d'IDE dans le pays. La plupart des IDE dans la grande industrie des hydrocarbures du pays ont été liés au mégaprojet de Tengiz avec Chevron (États-Unis), qui devrait être achevé d'ici la fin de 2022. Le principal défi du Kazakhstan reste d'attirer des investissements dans des secteurs et des activités autres que l'extraction pétrolière et de ressources naturelles, qui représentent plus de 70% du stock total d'IDE, et en retenant les investisseurs déjà présents dans l'économie. Dans le cadre de financements de projets internationaux, le projet d'usine de fabrication de bus Kazakhstan QazTechna - impliquant des capitaux chinois - est devenu opérationnel fin 2020. Un autre projet impliquant des capitaux chinois a été la construction de l'usine de caoutchouc et de pneus DoubleStar, qui a débuté en 2020. Dans les télécommunications, la société néerlandaise VEOL (VimpelCom) (Fédération de Russie) a lancé un nouveau projet.

Le Kazakhstan est réputé pour avoir un très bon climat d'investissement et plusieurs sociétés internationales y ont établi leur siège régional. De manière générale, le gouvernement améliore progressivement le climat des affaires pour les investisseurs étrangers et envisage de créer une société nationale, "Qazaq Invest", qui faciliterait les activités des investisseurs étrangers au Kazakhstan. Le Kazakhstan s'est classé 25e sur 190 dans le dernier rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, gagnant 3 places par rapport à l'année précédente. Le pays a facilité la création d'entreprises, les échanges avec les pays voisins (baisse des coûts administratifs et dématérialisation des déclarations) et renforcé l'exécution des contrats.

Le Kazakhstan reste la première destination d'investissement dans la région d'Asie centrale, représentant environ 70 % du total des entrées d'IDE dans la région. La croissance des IDE au Kazakhstan a été largement tirée par l'augmentation des investissements dans les mines, les transports, les services financiers, les télécommunications et l'énergie, qui a compensé la baisse des flux d'investissements dans la construction, la métallurgie et le commerce.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Kazakhstan Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 9,0 7,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 6,0 5,0 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 9,0 6,8 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 3.6282.8743.877
Stocks d'IDE (millions USD) 150.103,2151.765,2151.395,9
Nombre d'investissements greenfield* 68,060,010,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 7.1935.811814

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) - Қосылған құн салығы (ҚҚС)
12%
Impôt sur les sociétés
20%
Les retenues à la source
Dividendes : à% (résidents)/ 15% (non-résidents sans emploi stable) / 20% (dividendes versés à des entités enregistrées dans des paradis fiscaux), intérêts : 10% (compagnies résidentes) /15% (non-résident sans emploi stable) / 20% (paradis fiscal), redevances: à% (companies résidentes)/ 10% (résidents) / 15% (non-résidents sans emploi stable) / 20% (paradis fiscaux).
Les accords bilatéraux
Le kazakhstan et le Maroc ne sont pas liés par un traité de non double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur
20 % des revenus couverts (3,5 % pour l'assurance sociale, 2 % pour l'assurance maladie, 5 % pour la pension et 9,5 % pour l'impôt social).
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Le revenu des personnes physiques salariées est imposé à un taux unique de 10% 10%
Les dividendes provenant de sociétés kazakhs (résidents) 5% (ou 10% si cela provient de sociétés étrangères)
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Kazakhstan Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 10,0 13,9 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 186,0 226,2 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 28,4 36,5 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres au Kazakhstan
Globaltenders, Appels d'offres et projets au Kazakhstan
Banque asiatique de développement, Appels d'offres et projets
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Kazakhstan.
Invest in Kazakhstan, enregistrement d'une société.
Les ressources utiles
Comité pour les investissements
Banque de développement du Kazakhstan
Fonds d'investissement du Kazakhstan
Investir au Kazakhstan
Ministère de l'Industrie et du Développement des Infrastructures
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Kazakhstan Eastern Europe & Central Asia
Procédures (nombre) 4,00 5,26
Temps (jours) 5,00 11,78

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022