drapeau Lettonie Lettonie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Depuis son indépendance, la Lettonie a mis en œuvre des réformes axées sur le marché. L'économie du pays s'est bien comportée grâce à la croissance régulière de la consommation intérieure et à la contribution des investissements étrangers. En tant que membre de l'UE depuis 2004 (et de la zone euro depuis 2014), la Lettonie a bénéficié d'importants financements européens. Le taux de croissance est positif depuis 2011 et figurait parmi les plus élevés des pays de l'UE avant l'apparition de la pandémie de COVID-19. Selon les estimations du FMI, le PIB réel a augmenté de 2,5 % en 2022 (1,8 % selon la Commission européenne), soutenu par une forte croissance de la consommation privée. Compte tenu de l'effet report de la baisse d'activité du second semestre, la croissance devrait rester atone en 2023, la Commission européenne tablant sur une croissance de 0,1 % sur l'année, suivie d'une reprise en 2024 (+2,7 %).


Les indicateurs macroéconomiques de la Lettonie sont globalement positifs, le pays poursuivant ses réformes fiscales et sociales conformément à son programme de stabilité. En 2022, le déficit budgétaire a été estimé à 6,1 % du PIB par le FMI, les mesures gouvernementales de soutien à l'énergie ayant coûté 445 millions d'euros. Aucun fonds n'a pour l'instant été alloué pour la saison de chauffage 2023/2024, tandis que les investissements ponctuels liés à la sécurité nationale devraient s'élever à 0,8 % du PIB : au total, le FMI s'attend à ce que le déficit budgétaire se réduise à 2,2 % du PIB cette année et à 1,5 % en 2024, le gouvernement prévoyant de ramener le déficit structurel à 0,5 % du PIB d'ici à 2025. Le ratio de la dette publique au PIB a légèrement augmenté pour atteindre 46 % en 2022, mais il devrait suivre une tendance à la baisse au cours de la période de prévision, pour atteindre 43,7 % en 2024. Les paiements d'intérêts du gouvernement augmenteront pour atteindre 2,2 % des recettes en 2023-24, contre 1,3 % des recettes en 2021 (Fitch Ratings). Sous l'effet des hausses rapides des prix de l'énergie, l'inflation a atteint le niveau record de 16,5 % en 2022 et devrait rester à deux chiffres pendant la majeure partie du premier semestre 2023, avant de s'atténuer progressivement pour atteindre une moyenne annuelle de 8 % et se rapprocher de l'objectif de la BCE l'année suivante (2,9 %).


Le taux de chômage s'est établi à 7,4 % en 2022. En 2023, les effets de l'inflation entraîneront une croissance négative des salaires réels et la faiblesse du moral des consommateurs risque de réduire la consommation des ménages. Globalement, le FMI prévoit un taux de chômage de 7,2 %. La Lettonie doit faire face à une forte émigration des jeunes qualifiés et le pays a l'un des taux de croissance démographique les plus faibles de l'UE (-0,8 % en 2021 - Banque mondiale, dernières données disponibles), avec un nombre de naissances en baisse constante. Les dernières données publiées par le Bureau central des statistiques (CSB) montrent que 22,5 % de la population du pays est menacée de pauvreté. Le PIB par habitant (PPA) a été estimé à 38 124 USD en 2022 par le FMI.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 41,1746,6750,3554,0957,46
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,80,52,63,23,2
PIB par habitant (USD) 21.94724.92926.95229.01030.877
Solde des finances publiques (en % du PIB) -4,3-2,8-1,8-1,5-1,8
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 40,840,639,538,738,3
Taux d'inflation (%) n/a9,94,23,32,4
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,93-1,39-1,19-1,19-1,24
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,7-3,0-2,4-2,2-2,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 0,100,090,090,090,09

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole contribue à 4,1 % du PIB et emploie 7 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). Il est dominé par l'élevage bovin et la production laitière, ainsi que par la production de céréales (orge, blé, seigle et avoine), de betteraves à sucre, de pommes de terre et de légumes. La pêche et la sylviculture sont également des composantes importantes du secteur primaire. Hormis le bois, qui est largement exporté, la Lettonie ne possède pratiquement pas de ressources naturelles. Près de 30 % du territoire letton est destiné à l'agriculture. Depuis le début des années 90, la structure de la gestion des terres a changé de manière significative, avec la liquidation des exploitations collectives au profit des exploitations familiales et, dans une plus large mesure, des exploitations privées, qui dominent actuellement le secteur rural du pays. À la fin de 2021, il y avait 62,3 milliers d'exploitations agricoles (-14,7 % en glissement annuel), avec une taille moyenne de 44,3 ha. En 2021, la production récoltée de céréales représentait 3 millions de tonnes, soit 14,4 % de moins qu'un an auparavant (CBS - dernières données disponibles).

Le secteur industriel contribue à hauteur de 19,9 % au PIB et emploie près d'un quart de la population active (21 %). Les secteurs de la construction, de la métallurgie, de l'industrie alimentaire et de la construction mécanique sont en plein essor. La Lettonie est connue pour être un important producteur d'équipements ferroviaires, de radios, de réfrigérateurs, de médicaments, de bois et de produits dérivés de l'acier. On estime que le secteur manufacturier représente 12 % du PIB total. Les données publiées par le Bureau central des statistiques de Lettonie (CSB) montrent qu'en 2022, la production industrielle a augmenté de 0,8 % en glissement annuel. La production manufacturière a augmenté de 2,6 %, l'exploitation des mines et des carrières a baissé de 0,7 %, et la fourniture d'électricité et de gaz a chuté de 11,5 %. En effet, le pays doit importer tous ses produits énergétiques, principalement de Russie, et tente de diversifier ses sources depuis l'invasion russe de l'Ukraine et les sanctions imposées par l'UE qui en ont résulté.

L'économie lettone est tirée par le secteur des services, qui contribue à 63,7 % du PIB et emploie 69 % de la population active. Grâce à sa réglementation fiscale attrayante, la Lettonie a développé un important secteur de services financiers. Les transports et les TIC sont également des activités importantes pour l'économie du pays (avec plus de 6 900 entreprises opérant dans ce dernier secteur et une contribution de 6 % au PIB). Les transports, en particulier, représentent environ 7,3 % du PIB et emploient plus de 8 % de la main-d'œuvre (chiffres officiels du gouvernement). Le secteur bancaire comprend 16 banques, dont 12 établissements de crédit enregistrés en Lettonie, et quatre succursales d'institutions européennes (Fédération bancaire européenne). Enfin, en 2022, le nombre de visiteurs étrangers et résidents en Lettonie a atteint 2,2 millions, soit 66,2 % de plus que l'année précédente, mais toujours 23,9 % de moins qu'avant la pandémie.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 6,8 23,5 69,6
Valeur ajoutée (en % du PIB) 5,1 20,9 62,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 7,0 -2,7 4,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs socio-économiques 2024 (e)2025 (e)2026 (e)
Taux de chômage (%) 6,66,56,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database - Dernières données disponibles

 

Retour vers le haut

La population active en chiffres

201820192020
Population active 1.000.161983.777982.531

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 77,27%78,11%77,74%
Taux d'activité des hommes 80,14%80,92%80,23%
Taux d'activité des femmes 74,55%75,44%75,36%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
72,3/100
Rang mondial :
30
Rang régional :
17

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.70/10
Rang mondial :
36/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
2/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
22/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Biznes & Baltik (site en letton)
Diena (site en letton)
Baltic News Network (BNN)
Les ressources utiles
Ministère de l'Economie 
Ministère des Finances
Ministère des Affaires Etrangères
Ministère de l'Environnement
Ministère des Transports et des Communications
La Banque Centrale de Lettonie
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Décembre 2023