drapeau Madagascar Madagascar : Investir

Les IDE en chiffres

Les entrées d'IDE à Madagascar avaient diminué ces dernières années en raison de la crise politique que traversait le pays, mais les réformes introduites par l'administration du président Andry Rajoelina devraient inverser cette tendance. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, le pays a reçu 359 millions de dollars d'entrées d'IDE en 2020, contre 474 millions de dollars en 2019, en raison de la crise économique mondiale liée au Covid-19. Le stock d'IDE a atteint 8,3 milliards de USD en 2020. L'Investment Trends Monitor de la CNUCED a indiqué que bien que les flux mondiaux d'IDE aient fortement rebondi en 2021, les flux d'IDE vers les pays africains (hors Afrique du Sud) n'ont augmenté que modérément. Le gouvernement malgache a mis en place diverses réformes, visant notamment à améliorer le climat des affaires, afin d'attirer les investisseurs. Trois réformes se distinguent : la création d'entreprises, l'octroi des permis de construire et le commerce transfrontalier. Cependant, les zones économiques spéciales n'ont pas attiré suffisamment d'investissements durables et de qualité. La France, Maurice, la Chine et les États-Unis restent les principaux investisseurs dans le pays. En 2018, un accord a été signé entre l'Agence malgache de développement économique et de développement des entreprises (AMDP) et le consortium chinois Taihe Century Investments Developments co. L'accord porte sur un investissement global de 2,7 milliards de USD sur dix ans, ciblant six projets, notamment dans les domaines de la pêche, de l'aquaculture, de la lutte contre la pêche illégale, des chantiers navals et des centres de loisirs.

Aucune loi n'interdit ou ne limite les investissements étrangers dans le pays, mais de nombreux obstacles rendent les investissements difficiles. Madagascar dispose d'un énorme potentiel naturel, mais la qualité médiocre et coûteuse des infrastructures, l'accès limité au crédit et aux instruments financiers, ainsi que la mauvaise définition des titres de propriété sont autant d'obstacles à l'investissement. L'instabilité politique et la corruption ont bloqué tous les investissements publics et provoqué le départ de nombreux investisseurs. Bien que la loi malgache traite les investisseurs étrangers et locaux de manière égale, les entreprises étrangères font souvent l'objet de poursuites pénales pour des impôts douteux, des violations du droit du travail ou d'autres raisons. L'administration du président Andry Rajoelina a promis de relancer l'économie et a souligné l'importance d'améliorer le climat des affaires et des investissements, citant la croissance tirée par le secteur privé comme moteur du développement économique futur. Rejetée trois fois par l'Assemblée nationale, une loi sur le recouvrement des avoirs illicites a été adoptée en 2019. Dans le rapport Doing Business 2020 publié par la Banque mondiale, Madagascar se classe toujours au 161e rang sur 190 économies.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Madagascar Afrique sub saharienne Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 7,0 5,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 6,0 3,5 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 5,0 5,5 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201920202021
Flux d'IDE entrants (millions USD) 474358300
Stocks d'IDE (millions USD) 7.979,88.338,38.638,5
Nombre d'investissements greenfield* 5,07,02,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 91330128

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
20%
Impôt sur les sociétés
L'assiette fiscale est composée d'une partie du chiffre d'affaires (entre 5% et 70%). L'impôt minimum forfaitaire varie de 16 000 MGA à 150 000 en fonction du secteur.

Une réduction de 2 % du montant des achats de biens et d'équipements faisant l'objet de factures régulières est applicable. En tout état de cause, la taxe due ne peut être inférieure à 3 % du chiffre d'affaires

Les retenues à la source
Dividendes : 0%, Intérêts : 0% (intérêts payés aux banques et institutions financières étrangères) / 20% (impôt sur les revenus des capitaux mobiliers), Royalties : 10%.
Les accords bilatéraux
Madagascar et le Maroc ne sont pas liés par un traité de non double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur

18% de la rémunération mensuelle dont :

  • 13% à la Caisse nationale de retraite (plafonné à un maximum mensuel de 13% de huit fois le salaire minimum légal)
  • 5% à l'organisme de santé statutaire
Les autres ressources utiles
Direction Générale des Impôts
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

IRSA - Impôt sur les Revenus Salariaux et Assimilés
Jusqu' à 350 000 MGA 0%, avec un impôt minimum de 2 000 MGA
Entre 350 001 et 400,000 MGA 5%
Entre 400,001 et 500,000 MGA 10%
Entre 500,001 et 600,000 MGA 15%
Au-delà de 600 000 MGA 20%
IR - Impôt sur les Revenus
Jusqu' à 200 millions MGA
5% (avec une réduction possible de 70%) du revenu annuel (avec une contribution minimum de 16 000 MGA)
Au-delà de 200 millions MGA imposé de la même manière que les entreprises
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Madagascar Afrique sub saharienne Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 23,0 36,6 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 183,0 284,8 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 38,3 47,3 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offre dans le monde
Dgmarket, Appels d'offre dans le monde
Africa Gateway, Appels d'offre en Afrique
Global Tenders, Appels d'offre dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise à Madagascar.
Les ressources utiles
Conseil de développement économique de Madagascar (CDEM)
Ambassade du Maroc à Madagascar
Bâtiment D1, Rez-de-chaussée
village des jeux Ankorondrano BP 12 104
Antananarivo
Téléphone : 00 261 20 22 213 47 / 48
Fax : 00 261 20 22 211 24
Contactez l'ambassade par e-mail
Portail commercial de l'Afrique
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Madagascar Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 5,00 7,51
Temps (jours) 8,00 21,30

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022