drapeau Malawi Malawi : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plate-forme de suivi des politiques du FMI Policy Responses to COVID-19 pour les réponses économiques clés des gouvernements.

Par rapport à d'autres pays, l'économie du Malawi s'est avérée résistante à la crise du Covid-19, principalement grâce au rôle dominant joué par le secteur agricole (Coface). Après avoir ralenti à 0,9 % en 2020, la croissance du PIB est remontée à 2,2 % en 2021, aidée par une bonne récolte, et elle devrait encore s'accélérer pour atteindre 3,5 % en 2022 et 4,5 % en 2023 (FMI). La production agricole et les investissements publics seront les principaux moteurs de la croissance (Coface).

La situation financière du Malawi s'est détériorée en raison de la pandémie de Covid-19, la balance des paiements et les besoins budgétaires ayant augmenté au milieu d'une baisse des revenus. En réponse à la crise sanitaire, les autorités ont adopté des mesures telles que le renforcement du système de santé, l'augmentation des dépenses sociales, la garantie de la sécurité alimentaire et l'assouplissement des contraintes de liquidité du système bancaire (FMI). L'activité économique a commencé à se redresser en 2021, mais les finances publiques se sont détériorées. Le déficit public (y compris les dons) est passé de -6,6 % du PIB en 2020 à -7,4 % du PIB en 2021, et devrait se creuser à -10,4 % du PIB en 2022 avant de redescendre à -9,5 % du PIB en 2023 (FMI). Les investissements dans le cadre de la stratégie de croissance et de développement Malawi III, ainsi que les subventions agricoles, pèseront sur les dépenses (Coface). La dette publique a continué d'augmenter, passant de 54,7 % du PIB en 2020 à 59,3 % du PIB en 2021, et devrait grimper à 65,4 % du PIB en 2022 et 69,5 % du PIB en 2023 (FMI). L'important déficit courant du Malawi exerce une pression sur les réserves de change, qui représentent moins de six semaines d'importations, laissant l'économie vulnérable aux chocs (Coface). Le FMI s'est dit préoccupé par le risque élevé de surendettement public global et extérieur du Malawi. La dépréciation du kwacha malawite (plus de 6 % en 2021) et la hausse des prix du carburant, des engrais et des denrées alimentaires ont poussé l'inflation à 9,5 % en 2021 (FMI). Il devrait rester élevé en 2022 (9%) et baisser à 6,9% en 2023 (FMI). La priorité du gouvernement, définie dans le Plan de relance socio-économique Covid-19 2021-2023, est de soutenir la reprise économique tout en préservant la stabilité macroéconomique. À long terme, la Vision 2063 du président Chakwera pour le Malawi vise à ce que le pays atteigne le statut de pays à revenu intermédiaire supérieur d'ici 2063 en investissant dans le capital physique et humain (FMI). Le Malawi a exprimé son intérêt pour un nouvel accord de facilité élargie de crédit avec le FMI, mais les progrès vers un accord dépendent d'un engagement ferme envers un programme d'ajustement ainsi que d'un soutien financier important de la communauté internationale et des banques régionales de développement (FMI).


Au Malawi, la pauvreté a augmenté dans les zones rurales où vit 85% de la population, par rapport aux zones urbaines où elle est passée de 25% à 17%. Le chômage était d'environ 6% en 2020 (Banque mondiale). Parmi les autres défis, citons la gestion des rares ressources humaines qualifiées, la fourniture de soins de santé et la gestion de la croissance démographique. Le pays a fait des progrès dans la lutte contre le sida, bien que 10% de la population soit séropositive.

 
Indicateurs de croissance 20202021 (e)2022 (e)2023 (e)2024 (e)
PIB (milliards USD) 11,85e12,0011,5510,9711,28
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 0,92,20,92,53,2
PIB par habitant (USD) 568e559523483482
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 54,863,973,374,575,2
Taux d'inflation (%) 8,69,318,416,512,6
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,63-1,47-1,40-1,42-1,48
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -13,8-12,2-12,1-12,9-13,1

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Kwacha du Malawi (MWK) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 72,7975,3578,0277,7078,92

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Avec environ 80% de la population vivant dans les zones rurales, l'économie du Malawi est majoritairement agricole: en 2020, le secteur représentait 22,7% du PIB, 80% des recettes d'exportation et 76% de l'emploi (Banque mondiale). La principale exportation et la culture la plus cultivée est le tabac - ceci, dans un contexte où le pays cherche à diversifier son économie. Outre le tabac, les autres cultures génératrices de revenus comprennent le thé, le café, la canne à sucre, le coton, le sorgho, les pommes de terre et le maïs. Historiquement, le pays produit suffisamment de nourriture pour nourrir sa population, même si les récoltes peuvent être gravement affectées par des conditions météorologiques défavorables, comme ce fut le cas en 2015 et 2016 avec les sécheresses induites par El Niño.

Bien qu'encore sous-développé, le secteur industriel a contribué pour environ 18,5% du PIB en 2020. La majorité de l'activité industrielle du Malawi provient de la fabrication et de la transformation des aliments. Malgré les efforts du gouvernement pour renforcer la compétitivité, plusieurs défis ont continué à entraver le secteur, notamment le mauvais climat des affaires, le manque d’infrastructures bien développées et le manque de main-d’œuvre qualifiée pour faire fonctionner les machines. Les activités minières sont à petite échelle, car le Malawi n'a ni métaux précieux ni pétrole (à l'exception du rubis). Cependant, le pays possède quelques gisements de bauxite, d'amiante, de graphite et d'uranium. Le secteur industriel n'emploie que 5% de la population active.


Le secteur des services est le principal contributeur au PIB du pays (52,6% en 2020). Les principales activités comprennent le tourisme, les services de santé, le secteur bancaire, les télécommunications et le commerce de détail, le gouvernement du Malawi détenant des parts importantes dans la plupart de ces secteurs. Le secteur emploie 18 % de la population active. En 2020, en raison de la pandémie de COVID-19, le secteur des services s'est effondré, reculant de 6 % (Coface). Le secteur agricole s'est montré plus résilient, en croissance de 0,5 %, mais a néanmoins été pénalisé par la baisse des prix du coton, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et la baisse des prix et de la production du tabac (Coface). En 2021, la reprise a été tirée par un rebond de la production agricole.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 76,4 5,4 18,3
Valeur ajoutée (en % du PIB) 21,1 17,2 55,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,0 1,2 -0,3

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 7.798.3298.040.4778.205.369

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 77,82%77,59%77,31%
Taux d'activité des hommes 81,82%81,38%80,87%
Taux d'activité des femmes 74,00%73,97%73,91%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
53/100
Rang mondial :
145
Rang régional :
33

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
3/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
62/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
The Nation Online
The Times
Nyasa Times
Profil média de la BBC au Malawi
Les ressources utiles
Liste des ministères du Malawi
Banque Centrale
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022