drapeau Mauritanie Mauritanie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

La croissance du PIB de la Mauritanie est considérablement exposée aux fluctuations des prix mondiaux des matières premières minérales compte tenu de la part importante des industries extractives dans l'économie du pays. Après s'être contractée de 1,8 % en 2020 à la suite du déclenchement de la pandémie mondiale de COVID-19, l'économie a rebondi d'environ 2,7 % en 2021, soutenue par la reprise des investissements publics et privés et des réformes structurelles. Le FMI s'attend à ce que la croissance atteigne 5 % cette année et s'accélère à 8,6 % en 2023, alors que les exportations et la demande intérieure continuent de s'améliorer progressivement. Toutefois, le ralentissement de la demande chinoise freinera probablement les exportations de minerai de fer, car les prix devraient se modérer.


La performance de l'économie dépendra de la poursuite des réformes en cours dans les secteurs de l'agriculture, des infrastructures portuaires, du climat des affaires et de l'augmentation de la production dans le secteur extractif suite à l'expansion des mines d'or du pays. L'épidémie de Covid-19 a provoqué d'importants besoins de financement et le pays a reçu du FMI des prêts plus importants que prévu initialement. Les prêts du FMI ont été complétés par le financement des donateurs internationaux, qui ont globalement contenu le déficit budgétaire à 1,7 % du PIB en 2021 malgré la pandémie. Les recettes minières et les recettes fiscales continuant de bénéficier de la reprise économique, le déficit devrait se réduire à 0,6 % du PIB en 2022 (Coface). Le ratio de la dette au PIB a diminué à 55,4 % en 2021 (contre 59,2 % un an plus tôt) et devrait augmenter légèrement à 57,6 % cette année et la suivante (FMI), à la fin de l'Initiative de suspension du service de la dette ( DSSI) se traduira par des coûts de service de la dette plus élevés. Néanmoins, en 2021, la Mauritanie a trouvé un accord avec l'Arabie saoudite pour la suspension de 8,2 millions USD de paiement de la dette, et le Koweït (restructuration de 82,7 millions USD). L'inflation s'est accélérée de 0,4 % en 2021, atteignant 2,7 %, et devrait atteindre 3,8 % en 2022 et 4 % l'année suivante, selon les prévisions du FMI.

Globalement, le gouvernement devra moderniser le pays et soutenir l'éducation et la diversification industrielle pour limiter sa dépendance aux fluctuations des prix des matières premières (fer, cuivre, or, quartz, bétail et poisson). Dans cette mesure, les autorités ont élaboré une stratégie de croissance inclusive pour la période 2017-30, prévoyant des réformes structurelles et des investissements importants dans les infrastructures. Les trois piliers de cette stratégie d'investissement sont la croissance économique inclusive, le développement du capital humain et l'amélioration de la gouvernance. Le taux de chômage du pays était estimé à 11,3% en 2020 (Banque mondiale, dernières données disponibles), avec plus de 16,6% de la population vivant en dessous du seuil d'extrême pauvreté selon Oxfam.

 
Indicateurs de croissance 20202021 (e)2022 (e)2023 (e)2024 (e)
PIB (milliards USD) 8,619,8910,0910,4811,95
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) -0,92,44,04,88,1
PIB par habitant (USD) 22222
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 55,851,750,751,647,6
Taux d'inflation (%) 2,33,87,17,85,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,58-0,93-1,17-0,95-0,95
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -6,7-9,4-11,6-9,1-7,9

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20152017201820192020
Ouguiya (MRU) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 33,253,693,803,823,97

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

Vaste désert bordé à l'ouest par la côte atlantique longue de 700 km, à l'est par la frontière désertique avec le Mali et au sud par le fleuve Sénégal, la Mauritanie vit depuis longtemps de ses ressources essentielles en minerai de fer et en produits de la pêche. Le pays possède également d'importants gisements d'or et de cuivre, et de nombreux gisements de pétrole et de gaz ont été découverts ces dernières années. Le secteur primaire représente 25,9% du PIB et emploie plus de 55% de la population active. Le pays possède des mines de fer et ses côtes maritimes comptent parmi les plus grandes réserves de poisson au monde. La Mauritanie produit du mil, du sorgho, des dattes et du riz, mais la production est principalement orientée vers l'extraction du fer et la pêche industrielle. L'agriculture, pratiquée par les nomades mauritaniens, constitue également un important domaine d'activité.


Le pays possède des ressources minérales, pétrolières et gazières, qui constituent un marché en expansion. Concernant la production de gaz naturel liquéfié, un accord a été conclu avec le Sénégal sur la répartition équitable des revenus de l'exploitation du projet offshore Grande Tortue Ahmeyim (GTA), dont la première production est attendue pour 2023, après avoir été retardée de plus d'un an. Le secteur secondaire (y compris la construction) contribue à 27,6% du PIB du pays et emploie 17,6% de sa main-d'œuvre. Le secteur manufacturier représente à lui seul 6% du PIB.

Le secteur tertiaire représente plus de 44,1% du PIB et emploie 51,6% de la population active. Les principaux sous-secteurs sont les transports et les télécommunications.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 30,8 17,6 51,6
Valeur ajoutée (en % du PIB) 18,1 27,6 44,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -0,3 0,4 -3,0

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 1.196.7441.234.2661.249.658

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 46,42%46,52%46,54%
Taux d'activité des hommes 64,01%64,01%63,87%
Taux d'activité des femmes 28,72%28,90%29,07%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
56,1/100
Rang mondial :
128
Rang régional :
23

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
94/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Mauriweb (en francais)
Agence de presse mauritanienne
Les ressources utiles
Ministère des Affaires Economiques et du Développement
Banque Centrale de Mauritanie
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022