drapeau Ouganda Ouganda : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plate-forme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

L'Ouganda est la troisième économie d'Afrique de l'Est, après le Kenya et la Tanzanie. Le pays a réalisé des performances économiques étonnantes au cours des dernières décennies et, bien que plus lente, la croissance reste soutenue. Entre 1992 et 2010, le pays a connu une croissance économique moyenne de 8 %, le PIB par habitant a triplé et le taux de pauvreté a été réduit de moitié. En 2021, cependant, l'économie a augmenté de 4,7 % et elle devrait continuer de croître en 2022 et 2023, à un taux estimé de 5,1 % et 6,6 %, respectivement. L'investissement public a été un moteur essentiel de la croissance en 2021. En 2022, la croissance devrait être plus dynamique principalement grâce à la consommation des ménages.

En 2021, le déficit du compte courant du pays s'est creusé à 3,85 USD, la hausse des recettes d'exportation liée à la reprise de l'activité suite au choc initial de la pandémie ayant été compensée par les importations de biens d'équipement, notamment ceux nécessaires aux projets d'hydrocarbures du pays. La dette publique a augmenté à 49,1 %, principalement en raison des intérêts sur la dette intérieure, qui continueront de peser sur les finances publiques dans les années à venir. Néanmoins, le ratio de la dette au PIB devrait rester stable en 2022 et 2023, à environ 50,2 % et 49,3 %, respectivement. L'inflation diminuera légèrement à 2,2 % en 2021, mais elle devrait doubler en 2022 et atteindre 5 % - une tendance qui devrait se poursuivre en 2023, lorsque le taux d'inflation devrait atteindre 6,2 %. Pour atténuer l'effet de la pandémie, la Banque mondiale a fourni au pays 300 millions USD, qui ont été essentiels à la reprise économique de l'Ouganda après la crise. En 2021, la reprise s'est renforcée dans tout le pays, soutenue par l'amélioration des conditions commerciales et commerciales avec l'assouplissement des restrictions liées à la COVID-19.

L'Ouganda a dépassé l'objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de réduire de moitié la pauvreté d'ici 2015, mais le taux de pauvreté a récemment augmenté. Selon la Banque mondiale, une personne sur cinq vit dans l'extrême pauvreté et environ un tiers vit avec moins de 1,90 USD/jour. Ces taux ont été accrus par la pandémie et se sont ajoutés aux 8,7 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté en Ouganda. L'effet de la crise a été aggravé par de fortes pluies, des inondations et une invasion acridienne qui a eu un impact sur la production agricole. En 2021, le taux de chômage dans le pays était de 2,3 % (estimation du BIT). Cependant, ce chiffre ne reflète pas la réalité puisqu'une partie importante de la population travaille dans le secteur informel.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 38,0038,1443,2447,0049,44
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 7,7e-0,84,75,16,6
PIB par habitant (USD) 954925e1.0181.0751.098
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 37,044,149,150,249,3
Taux d'inflation (%) 2,32,82,25,06,2
Balance des transactions courantes (milliards USD) -2,42-3,66e-3,85-3,43-5,10
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -6,4-9,6e-8,9-7,3-10,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Shilling ougandais (UGX) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 348,72372,60397,08389,25391,19

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

L'Ouganda possède des ressources naturelles considérables, notamment des sols fertiles, des précipitations régulières, d'importantes réserves de pétrole récupérable et de petits gisements de cuivre, d'or, de cobalt, de calcaire et d'autres minéraux. L'agriculture est l'un des secteurs les plus importants de l'économie, employant 72,1% de la population active et représentant 23,9% du PIB. Suite aux pertes d'emplois et à la fermeture de petites entreprises provoquées par la pandémie, de nombreux Ougandais se sont tournés vers l'agriculture pour subsister et survivre à la crise, ce qui a encore mis à rude épreuve les ressources naturelles qui étaient déjà sous la pression de la croissance démographique rapide, de l'urbanisation et de l'industrialisation de l'Ouganda.

Le secteur industriel du pays est petit et dépend des intrants importés tels que le pétrole raffiné et les équipements lourds. Un certain nombre de contraintes du côté de l'offre, notamment des infrastructures insuffisantes, le manque de technologies modernes et la corruption entravent la productivité. Le secteur contribue à 26,4% du PIB, mais n'emploie que 6,5% de la population active. Les secteurs les plus importants sont la transformation des produits agricoles, la fabrication de biens de consommation légers et de textiles, et la production de boissons, d'électricité et de ciment. La plupart des industries sont de petites entreprises locales avec une valeur ajoutée manufacturière limitée, tandis que les grandes industries du pays sont majoritairement sous contrôle étranger. En 2021, le secteur de l'industrie a commencé à montrer des signes de reprise suite à la baisse de l'activité industrielle provoquée par la pandémie.

Le secteur des services en Ouganda représente 42,8% du PIB et emploie 21,3% de la population active ; cependant, il est détaché des secteurs primaires comme l'agriculture et la fabrication, manquant ainsi de la capacité de stimuler la croissance économique. Le secteur des TIC est l'un des secteurs à la croissance la plus rapide en Ouganda, enregistrant une croissance à deux chiffres au cours des dernières années, largement tirée par le secteur des télécommunications. En 2021, l'augmentation de la demande intérieure a stimulé le secteur des services suite aux impacts négatifs ressentis dans l'ensemble du secteur lors des premières phases de la pandémie.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 72,1 6,5 21,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 24,0 26,2 43,0
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 4,8 2,2 2,9

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 15.934.47616.588.42916.514.595

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 71,37%71,17%70,94%
Taux d'activité des hommes 74,99%74,47%73,90%
Taux d'activité des femmes 67,99%68,07%68,15%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
58,6/100
Rang mondial :
106
Rang régional :
14

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
125/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
The Independent
The Observer
Monitor
New Vision
Bukedde (in Luganda)
Allafrica, Uganda News
Journaux et sites Internet ougandais
Journaux en ligne ougandais
Les ressources utiles
Liste officielle des ministères
Ministère des finances, de la Planification et du développement économique
Ministère de l'agriculture, de l'industrie animale et de la pêche
Ministère de l'énergie et du développement minéral
Ministère du commerce, de l’industrie et des coopératives
Ministère de l’eau et de l’environnement
Ministère du tourisme, de la faune et des antiquités
Banque Centrale
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022