drapeau Panama Panama : Investir

Les IDE en chiffres

Le Panama est le pays qui reçoit le plus d'IDE en Amérique centrale. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE ont chuté de 86 % à 589 millions de USD en 2020 (contre 4,3 milliards de USD), le niveau le plus bas depuis près de deux décennies, en raison de la crise économique déclenchée par la pandémie de Covid-19. Pour contrer l'impact économique de la pandémie, le gouvernement a lancé plusieurs projets de construction d'autoroutes, de voies ferrées et de ponts et a approuvé un nouveau programme d'incitations à l'investissement, principalement sous forme d'avantages fiscaux, destiné aux entreprises multinationales qui mènent des activités depuis le Panama et fournissent des services de fabrication. Malgré un environnement économique plutôt défavorable, les fusions-acquisitions sont passées de 175 millions de dollars à 480 millions de dollars, principalement en raison du rachat de Multibank (Panama), une banque commerciale, par Leasing Bogota (Colombie). Un rebond du commerce mondial devrait soutenir les flux d’IDE à l'avenir, mais la reprise devrait être lente, comme l'indique la chute des projets greenfield annoncés (-26 % en nombre). Les principaux partenaires d’IDE du Panama sont les États-Unis, la Colombie, le Canada, le Royaume-Uni et la Suisse. Il existe de nombreux secteurs au Panama dans lesquels investir, en particulier la construction, les services financiers et commerciaux, les agences de distribution, l'immobilier, les sociétés de développement et de vente de logiciels, le commerce de gros et de détail et les services d'importation et d'exportation dans les zones franches. A ce jour, les deux secteurs qui enregistrent les niveaux d'IDE les plus élevés sont le commerce de gros et de détail et les activités financières et d'assurance.

Selon le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale, publié en 2020, le Panama se classe au 86e rang sur 190 économies, soit une baisse de sept points par rapport à l'année précédente. Le Panama jouit d'importantes libertés financières et d'investissement : les opérations commerciales sont, en général, soumises aux règles de transparence. De plus, le taux d'imposition pour les ménages et les entreprises est modéré et il existe de nombreux avantages fiscaux et douaniers dans la zone franche de Colón (CFZ). La position géographique stratégique du pays, son économie tirée par le dollar et la spécialisation de son économie dans des secteurs stratégiques (banque et trafic maritime) sont autant de facteurs qui attirent les IDE. Le pays dispose également d'une infrastructure moderne, d'une forte stabilité politique et de secteurs immobilier, touristique et bancaire très développés. Cependant, le Panama fait toujours face à un haut niveau de corruption - notamment dans la fonction publique - à un système judiciaire lent, et le pays est dépendant des situations économiques et politiques de ses voisins. Pourtant, le gouvernement encourage activement les IDE et ne fait pas de distinction entre les entreprises nationales et étrangères. En outre, le pays encourage également les entreprises multinationales à ouvrir un siège régional au Panama, grâce à une variété d'incitations fiscales. Le Panama est connu pour être une plaque tournante pour les consommateurs latino-américains à la recherche de prix compétitifs sur les biens, les services et les matières premières. Le secteur financier et des assurances a toujours été un secteur très attractif en termes d'investissement. Cela est dû à la qualité et à la réputation du secteur financier et bancaire. De plus, le Panama dispose d'un système fiscal très attractif, ce qui lui confère un net avantage pour attirer les investissements étrangers. Parmi les investissements majeurs que le pays a connu ces dernières années figure l'acquisition du groupe financier Multibank par le colombien Grupo Aval Acciones y Valores SA en 2020.

 

Comparaison internationale de la protection des investisseurs

  Panama Amérique latine & Caraïbes Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 4,0 4,1 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 4,0 5,2 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 8,0 6,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 5.0804.320589
Stocks d'IDE (millions USD) 53.693,658.013,958.602,6
Nombre d'investissements greenfield* 23,031,023,0
Value of Greenfield Investments (million USD) 6151.6891.314

Source : CNUCED - Dernières données disponibles

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

Retour vers le haut

Les taux d'imposition

Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) -  Impuesto a la transferencia de bienes corporales muebles y la prestación de servicios (ITBMS)
Le taux normal de TVA est de 7% sauf pour les boissons alcoolisées et l'hébergement en hôtellier (10%) ainsi que les produits du tabac (15%).
Impôt sur les sociétés
25% (le taux peut varier si la société est soumise à un impôt minimum de remplacement (IMR))
Les retenues à la source
Dividendes : 5 % (distribués sur les bénéfices de source étrangère ou les bénéfices d'exportation)/10 % (distribués sur les bénéfices nationaux) / 20 % (dans le cas des actions au porteur) / 40 % (versés à une personne physique ou morale résidant en une juridiction qui discrimine le Panama); Intérêts : 0 (résidents)/ 12,5 % (taux d'imposition effectif pour les non-résidents) ; Redevances : 0 (résidents) / 12,5% (taux d'imposition effectif pour les non-résidents).
Les accords bilatéraux
Le Panama et le Maroc ne sont pas liés par un traité de non double imposition.
Les contributions sociales payées par l'employeur
12,25% du salaire brut mensuel (et 10,75 % du treizième mois)
Les autres ressources utiles
Direction de la perception des impôts
Consulter le site Doing Business, pour obtenir un sommaire des impôts et des cotisations obligatoires.
 
 

Les taxes sur le revenu des personnes

Impôt sur le revenu des particuliers Taux progressif de 0% à 25%
0 à 11 000 PAB 0%
11 001 à 50 000 PAB 15%
Plus de 50 000 PAB 25%
 
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Panama Amérique latine & Caraïbes Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 36,0 28,2 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 408,0 327,5 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 37,2 46,8 36,6 48,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres au Panama
Banque de développement Inter-américaine, Appels d'offres en Amérique Latine
Globaltenders, Appels d'offres et projets au Panama
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Panama.
Registre du commerce
Les ressources utiles
Business Panama
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Panama Latin America & Caribbean
Procédures (nombre) 5,00 8,00
Temps (jours) 6,00 25,22

Source : Doing Business.

 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022