drapeau Rwanda Rwanda : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plate-forme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

Le Rwanda a enregistré une bonne performance économique au cours des dernières années, et grâce aux investissements dans l'éducation et les infrastructures, il a atteint les objectifs de développement du Millénaire. En 2021, l'économie a commencé à montrer des signes de reprise après la récession provoquée par la pandémie de COVID-19, avec une croissance du PIB de 5,1 %, grâce au secteur des services et aux mesures prises pour lutter contre le coronavirus. La croissance devrait se poursuivre en 2022 et 2023, lorsque le PIB devrait croître de 7 % et 8,1 %, respectivement.

En 2021, l'activité s'est fortement redressée après la récession provoquée par la pandémie. L'inflation a considérablement diminué à 2,4 %, mais elle devrait augmenter à 4,9 % en 2022 et 5,8 % en 2023. Le ratio de la dette au PIB a augmenté à 74,8 % en 2021, et il devrait continuer d'augmenter dans les années à venir. , atteignant 78,2 % en 2022 et 80,9 % en 2023. Toutefois, le déficit global devrait rester stable à 1,35 % en 2022 et 1,34 % en 2023, contre 1,4 % en 2021. Avec plus de 70 % de la population employée dans l'agriculture, les revenus des ménages devraient continuer à bénéficier des prix favorables des cultures d'exportation en 2022, ce qui devrait se traduire par une hausse des dépenses des ménages. En 2021, le gouvernement a poursuivi la mise en œuvre d'une série de mesures fiscales mises en place pour surmonter les défis liés à la crise de la COVID-19, qui ont été efficaces. Par ailleurs, l'investissement public, à travers le plan stratégique national de transformation (NST), a ciblé les infrastructures liées au commerce telles que la construction de l'aéroport de Bugesera, pour aider au redémarrage de l'économie. Le NST met l'accent sur la transformation économique, sociale et de gouvernance, selon les aspirations du plan Vision 2050. Dans le cadre de ce dernier, le gouvernement élabore de nouvelles stratégies de développement à moyen terme visant à faire du pays un pays à revenu intermédiaire élevé. avant 2035, tandis que le programme « Made in Rwanda » vise à promouvoir la production locale afin de réduire les importations.

Malgré les progrès réalisés, le Rwanda reste un pays très pauvre, où environ 40% de la population vit en dessous du seuil national de pauvreté. En 2021, le taux de chômage dans le pays était de 23,5 %, selon l'enquête gouvernementale sur la population active. Le chômage au Rwanda est beaucoup plus élevé chez les femmes (26,7%) que chez les hommes (19,9%).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 10,3610,3310,4011,0411,94
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 9,5e-3,4e5,17,08,1
PIB par habitant (USD) 835e816e802833881
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 50,260,174,878,280,9
Taux d'inflation (%) 2,47,7e2,44,95,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,25e-1,27e-1,40-1,35-1,34
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -12,1-12,2-13,4-12,2-11,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Franc Rwandais (RWF) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 80,3485,8091,7493,7099,31

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

L'économie rwandaise dépend de l'économie de subsistance, des exportations de thé et de café et du tourisme. Le secteur minier est aussi un pilier de l'économie : le pays est l'un des plus grands producteurs de tantale, utilisé, entre autres, dans la construction de téléphones portables. L'agriculture est la principale activité économique du peuple rwandais, fournissant directement des emplois à 62,2% de la population totale (Banque mondiale). Le secteur représente 26,2% du PIB et représente environ 80% des revenus étrangers provenant des exportations de café, thé, cuirs et peaux, horticulture et pyrèthre (insecticide à base de chrysanthème). Environ 61% du sol rwandais est propice à l'agriculture car les sols sont fertiles, mais la production alimentaire ne répond souvent pas à la demande, nécessitant des importations. Bien que les premiers stades de la pandémie aient eu des effets néfastes sur les performances du secteur agricole rwandais, l'agriculture a connu une reprise régulière en 2021.

Le secteur industriel est fortement lié à la transformation des produits agricoles primaires. Il représente 19,3% du PIB et 8,6% de l'emploi. On estime que près de 70% des industries du Rwanda sont situées à Kigali, avec peu d'activité dans les centres urbains de l'arrière-pays. Le gouvernement s'est engagé à privatiser progressivement le secteur productif et à promouvoir le développement du secteur privé.

Le secteur tertiaire contribue à environ 46,4% du PIB et emploie 29% de la main-d'œuvre totale. Selon le plan « Vision 2020 » du gouvernement, les services pourraient devenir le principal moteur de l'économie rwandaise. Le secteur financier est composé de sept banques commerciales et d'une banque de développement ; le « Programme de développement du secteur financier » vise à approfondir les services financiers et à accroître leur portée auprès des citoyens rwandais. En outre, le Rwanda cherche à soutenir la croissance de l'industrie du tourisme et à devenir un leader régional des technologies de l'information et de la communication. Le tourisme est devenu une importante source de devises (environ 300 millions USD), notamment grâce à l'augmentation du nombre de conférences internationales, et devrait continuer à croître grâce à d'importants investissements dans les infrastructures, comme le projet de construction de l'aéroport de Bugesera. L'expansion de RwandAir, la compagnie aérienne nationale, avec l'ouverture de nouvelles routes, devrait accompagner le développement du secteur. Néanmoins, la pandémie de COVID-19 a fortement entravé cette dynamique, les services de voyage et d'accueil étant les plus durement touchés. Cependant, à mesure que les restrictions ont été levées et que les taux de vaccination ont augmenté, le secteur des services dans son ensemble a commencé à montrer des signes de reprise.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 62,3 8,6 29,1
Valeur ajoutée (en % du PIB) 26,3 19,3 46,4
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 0,9 -4,2 -5,5

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 6.179.0876.354.5676.296.625

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 84,24%84,18%84,08%
Taux d'activité des hommes 84,10%83,95%83,74%
Taux d'activité des femmes 84,38%84,41%84,40%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
68,3/100
Rang mondial :
47
Rang régional :
2

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
156/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Allafrica, Rwanda News
Rwanda News Sites and Newspapers
The Rwandan
The New Times
Umuryango
Igihe
Inyarwanda
Les ressources utiles
Liste officielle des ministères
Ministère des finances et de la planification économique
Ministère de l'agriculture et des ressources animales
Ministère de l'Infrastructure
Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale
Ministère du Commerce et de l'Industrie
Ministry of Infrastructure
Banque Nationale du Rwanda
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022