drapeau Sierra Leone Sierra Leone : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Le développement économique de la Sierra Leone a été entravé par sa vulnérabilité aux chocs extérieurs, souvent aggravés par une gestion macroéconomique déficiente. Au cours de la dernière décennie, la croissance s'est établie en moyenne à 4 %, ce qui représente un recul par rapport aux 8 % enregistrés au cours de la décennie précédente. Cette période a été marquée par une forte volatilité, caractérisée par des épisodes d'expansion et de récession. La structure économique du pays, fortement dépendante de l'agriculture à faible valeur ajoutée, de l'exploitation minière et d'un important secteur de services informels, contribue à cette volatilité. En 2023, l'activité économique s'est ralentie en raison de la faiblesse de la demande globale et de l'instabilité sociopolitique, avec une croissance du PIB estimée à 3,1 % par la Banque mondiale, marquant ainsi la deuxième année consécutive de ralentissement. Une inflation élevée et persistante, aggravée par une récente tentative de coup d'État, a diminué le pouvoir d'achat des ménages, limitant la consommation privée et l'investissement. Malgré ces difficultés, le secteur minier s'est bien comporté, soutenu par une production et des exportations de minerai de fer robustes, ainsi que par une production agricole prometteuse. La croissance devrait se redresser progressivement pour atteindre 3,5 % en 2024, dans un contexte d'inflation élevée et d'assainissement budgétaire continu, avant de converger vers sa moyenne à moyen terme de 4-4,5 %.

En ce qui concerne les finances publiques, la situation budgétaire s'est légèrement améliorée en 2023, mais n'a pas atteint les objectifs de l'année. Le déficit budgétaire a été ramené à 8 %, soit une baisse de 1,3 point de pourcentage par rapport à 2022, mais 2,2 points de pourcentage de plus que l'objectif budgétisé. Les dépenses ont été réduites de 2,6 points de pourcentage par rapport à 2022, grâce à des réductions des salaires et traitements (1 point de pourcentage), des subventions (1 point de pourcentage) et des dépenses en capital (0,6 point de pourcentage). Bien que les recettes intérieures aient été inférieures de 1 point de pourcentage à l'objectif, elles se sont améliorées de 0,4 point de pourcentage en raison de la mise en œuvre partielle des mesures politiques introduites en 2023 et de l'amélioration du respect des obligations fiscales. La dette publique a diminué, passant de 93 % du PIB en 2022 à 87 %, mais les risques de liquidité et de solvabilité qui pèsent sur la viabilité de la dette restent élevés. La dette extérieure, principalement due à des organisations multilatérales, constitue les deux tiers du total, le reste étant constitué de la dette intérieure à court terme. Le maintien du resserrement des politiques budgétaires et monétaires est essentiel pour préserver la stabilité macroéconomique. Les perspectives budgétaires dépendent des mesures de recettes identifiées dans la stratégie de recettes à moyen terme et de l'assainissement immédiat des dépenses, en particulier en ce qui concerne les salaires et les subventions. Les pressions inflationnistes se sont intensifiées tout au long de l'année 2023, avec quelques signes timides de modération au cours du dernier trimestre. L'inflation globale a atteint en moyenne 47,6 % au cours de l'année, soit la deuxième plus élevée en Afrique après le Soudan. Cette flambée est due à une combinaison de facteurs liés à l'offre, tels qu'une forte inflation des denrées alimentaires et des carburants, une dépréciation de la monnaie et le maintien d'une politique budgétaire dominante. L'inflation des denrées alimentaires s'est élevée en moyenne à 57 %. En réaction, la banque centrale a relevé ses taux de 525 points de base en 2023, pour atteindre 22,25 % à la fin de l'année. Cependant, l'efficacité de la politique monétaire est limitée par des marchés financiers peu profonds et la domination fiscale. Bien que l'inflation ait atteint un pic de 54,6 % en glissement annuel en octobre, elle s'est modérée pour atteindre 47 % en janvier 2024 (données de la Banque mondiale). En avril 2024, une délégation du FMI s'est rendue en Sierra Leone pour discuter avec les autorités du pays de leur demande d'assistance financière dans le cadre d'un nouvel accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). Cette demande fait suite à la conclusion de l'accord précédent le 20 novembre 2023.

Le chômage (3,2 % de la population active en 2023 selon la Banque mondiale, estimation modélisée de l'OIT), les niveaux élevés de pauvreté (en particulier dans les zones rurales) et le manque d'infrastructures, la corruption ainsi que les troubles sociaux continuent d'entraver le développement économique du pays. Le rythme de réduction de la pauvreté s'est ralenti en 2023. Le taux d'extrême pauvreté, défini comme le fait de vivre avec 2,15 USD PPA par jour, était estimé à 25,3 % en 2023, soit une légère baisse par rapport aux 25,7 % de l'année précédente. Le rythme de réduction de la pauvreté devrait s'accélérer avec la baisse de l'inflation à moyen terme. Le taux de pauvreté international devrait tomber à 22,7 % d'ici 2026. Cette baisse sera soutenue par la reprise de la croissance et la modération de l'inflation (Banque mondiale). La même institution a estimé le PIB par habitant (PPA) à 1 931 USD en 2022.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 4,103,914,564,594,69
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 3,53,44,04,54,5
PIB par habitant (USD) 493461527520520
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 94,180,069,767,866,2
Taux d'inflation (%) 27,247,739,121,715,2
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,45-0,16-0,13-0,17-0,19
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -11,0-4,0-2,8-3,7-4,0

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20152016201820192020
(SLL) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 520,34632,31845,04938,561.034,98

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 42,7 11,9 45,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 57,4 5,9 32,3
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,5 17,4 2,9

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 2.615.2352.681.0782.717.263

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 58,95%58,90%58,80%
Taux d'activité des hommes 58,93%58,71%58,39%
Taux d'activité des femmes 58,97%59,09%59,22%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
51,7/100
Rang mondial :
150
Rang régional :
34

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
3/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
75/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Allafrica, Sierra-Leone News
Sierra-Leone Newspapers online
Profil pays de la BBC
Concord Times
The Sierra Leone Telegraph
Les ressources utiles
Ministère des Finances
Ministère de l'Agriculture
National Minerals Agency
Banque centrale de Sierra Leone
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024